Aller au contenu principal
Font Size

Le monde agricole en deuil
Décès de Gilbert Delaville

Gilbert Delaville, bien connu du monde agricole manchois et normand est décédé dimanche soir dernier à l’hôpital de Saint-Lô des suites d’une longue maladie. Il avait 47 ans. L’ inhumation aura lieu mecredi à Beuvrigny, sa commune natale, à 14 h 30.

Gilbert Delaville, une figure de l'agriculture manchoise.
Gilbert Delaville, une figure de l'agriculture manchoise.
© E.C.
Installé au début des années 1980, au Manoir, à Beuvrigny, en production laitière Gilbert avait un proverbe, “lorsque l’on a pas tout donné, on a rien donné !” Une maxime qu’il a largement illustré dans son engagement syndical, que cela soit au CDJA et bien sûr à la FDSEA. Tout le monde se souvient des grandes manifestations des années 1990 pour la défense notamment du prix du lait. Gilbert était sur tous les fronts, dynamisant un canton avant de foncer sur un autre en finissant bien souvent aux pieds des murs de la Préfecture. Infatigable, d’un caractère entier mais sachant faire des concessions lorsque l’enjeu syndical le voulait, il laisse aussi l’image d’un éleveur passionné par la Prim’Holstein, la race qu’il conduisait dans son cheptel. Lorsque la maladie l’a pris, voici deux ans, il s’est, là aussi, battu comme un lion. Une rémission lui a été accordée mais la maladie, l’a repris sournoisement. L’année dernière, Gilbert, malgré la douleur et la fatigue omniprésente, était à Lessay pour le Festival de l’élevage. Voici quinze jours à peine, il avait absolument voulu monter au National Prim’Holstein. Dans les gradins, ses yeux, face aux sections qui passaient, brillaient encore.Gilbert a été délégué communal et preneurs FDSEA de 1982 à 1997. Il était aussi président intercommunal depuis 2000 ainsi que président cantonal de Tessy sur Vire. Au niveau départemental, il était vice-président de la section lait depuis 1997 et secrétaire général de la FDSEA. Administrateur de l’ancien GIE de Moyon, Gilbert avait aussi servi sa caisse locale de Crédit Agricole et l’ensemble de l’agriculture du département sa présence aux chambres d’agriculture départementale et régionale. L’ensemble de son travail avait d’ailleurs été récompensé par le Mérite Agricole, en août dernier. La rédaction de l’Agriculteur Normand présente ses condoléances à sa famille ainsi qu’à ses amis, et dieu sait qu’ils étaient nombreux.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité