Aller au contenu principal

Dédain ou mépris ?

© Joël Rébillard

En cette semaine où l’agriculture et la gastronomie françaises sont à l’honneur, nous avons mieux à faire qu’à commenter une campagne de presse à contre-courant de l’opinion publique. Cette campagne choc menée par France Nature Environnement ne m’inspire guère autre chose que du dédain, voire du mépris. Au-delà des images scandaleuses utilisées, de la mise en scène du désespoir et du suicide, l’organisation écologiste illustre surtout les conflits qui l’agitent en interne. Cette fédération d’associations avait un besoin vital de ressouder ses liens en interne. Entre une direction qui avait accepté le dialogue et les ayatollahs pour qui seul vaut l’anathème, le risque de scission était avéré. Je regrette que les responsables de l’association aient choisi la facilité d’un gage à leur tendance dure à travers une campagne de publicité qui les discrédite, au détriment du courage d’un dialogue renforcé, quitte à ce qu’il oblige à des explications en interne. Le grand mérite du grenelle de l’environnement aura été de nouer la discussion entre agriculteurs et associations environnementales. Agriculture et environnement sont obligés de discuter pour avancer ensemble. Néanmoins, je crains que la campagne publicitaire rende compliquée la poursuite de ce dialogue. Quoi qu’il en soit, l’engouement du public pour le salon de l’agriculture est la meilleure réponse de l’opinion publique à la campagne de communication de FNE.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité