Aller au contenu principal

Concours
Antoine Houssiaux : « c'est un nouveau format pour le départemental Normand »

Questions à Antoine Houssiaux, éleveur et président de l’association de la race normande du Calvados, organisateur du départemental Normand en partenariat avec le lycée du Robillard prévu dimanche 28 mai 2023. Une soixantaine d'animaux est attendue.

Antoine et Emilie Houssiaux.
© DR

Où et quand se déroule le concours cette année ?
Le départemental Normand aura lieu le 28 mai au lycée agricole du Robillard (Calvados) et non à Maltot, à Bœuf en fête, comme l’an dernier, puisqu’il n’est pas renouvelé. L’arrivée des animaux est prévue le samedi et le concours le dimanche. C’est un nouveau format pour le départemental Normand. C’est la première année qu’on l’organise dans ce cadre-là et c’est un essai.

L’idée de réaliser ce concours au Robillard a été lancée en réunion et l’établissement a répondu favorablement. Le lycée nous accompagne sans problème. Le bâtiment de matériels sera vidé pour accueillir les animaux et un ring sera monté à côté.

Quel est le programme des deux jours ?
Le concours débute à 9 h le dimanche matin avec un jugement par section, jusqu’à 12 h. La restauration est possible sur place. Le jugement se poursuivra de 13 h à 17 h avec un concours de jeunes présentateurs, juste avant le championnat. La remise des prix a lieu tout au long de la journée.

Les participants au concours
Gaec Gosset à Formentin
Gaec Ferme des Patis à Méry-Corbon
Denys Lereverend à Castillon-en-Auge
Gaec du Mignolle à Saint-Philbert-des-Champs Gaec des Buttes Saint Michel à Livarot Pays d’Auge Gaec Leroux à Courtonne-les-Deux-Eglises
EARL Olivier de Prevarin à Terres de Druance Olivier Landemaine à Saint-Germain-de-Livet

Combien d’éleveurs y participent et combien d’animaux sont attendus ?
Comme chaque année, une dizaine d’éleveurs et une soixantaine d’animaux sont attendues. Si ça fonctionne, nous verrons pour mettre l’événement en commun avec le lycée l’an prochain, en proposant des animations. Ce serait l’occasion d’attirer davantage de monde et de dynamiser un peu plus le concours.

Pratique. Dimanche 28 mai 2023, départemental normand au lycée du Robillard à Saint-Pierre- en-Auge. Samedi, arrivée des animaux et dimanche, dès 9 h, jugement par section.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité