Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

PLAN DE MODERNISATION DES BATIMENTS D’ELEVAGE (P.M.B.E.)
Dépôt des dossiers en DDAF avant le 7 novembre 2008

Dans le cadre du 2ème pilier de la PAC, le plan de modernisation des bâtiments d’élevage finance la construction de bâtiments, l’extension ou la rénovation de bâtiments existants pour les filières d’élevage bovin, ovin et caprin.

Depuis 2005, plus de 2000 projets de modernisation portés par les exploitations agricoles ont fait l’objet de subventions publiques
Depuis 2005, plus de 2000 projets de modernisation portés par les exploitations agricoles ont fait l’objet de subventions publiques
© DR

Dans le cadre du 2ème pilier de la PAC, le plan de modernisation des bâtiments d’élevage finance la construction de bâtiments, l’extension ou la rénovation de bâtiments existants pour les filières d’élevage bovin, ovin et caprin.

Depuis 2005, plus de 2000 projets de modernisation portés par les exploitations agricoles ont fait l’objet de subventions publiques pour un montant total cumulé de près de 50 M€ (Etat, Fonds Européen Agricole de Développement Rural (FEADER), collectivités territoriales).

Deux appels à candidatures ont déjà été lancés en 2008, retenant près de 320 dossiers pour la Basse-Normandie.

Un 3ème et dernier appel à candidatures est reconduit pour l’année 2008 reprenant le classement des priorités suivantes :

•    Les dossiers de demandeurs ayant le statut de jeunes agriculteurs, définis comme prioritaires, à savoir les JA installés avec les aides nationales à l’installation depuis moins de 5 ans,

•    les projets situés hors zones vulnérables, incluant un volet « gestion des effluents » ou les projets mettant en valeur une production herbagère (à hauteur de 75 % de la SAU en herbe)

•    les projets liés à une production animale sous signe d’identification de la qualité et de l’origine (AB, AOC, IGP, Label rouge)

•    les projets d’élevage en cohérence avec le développement durable répondant à au moins deux des trois entrées suivantes :
•    amélioration des conditions de travail et de vie
•    amélioration de l’impact environnemental
•    introduction d’innovations technologiques

Si les disponibilités budgétaires le permettent, les dossiers n’entrant dans aucune de ces catégories pourront bénéficier des aides du PMBE.

Les formulaires sont disponibles en DDAF pour tout éleveur souhaitant déposer une nouvelle demande ou confirmer et/ou compléter une demande antérieure. Les demandeurs sont invités à retourner leurs dossiers complets avant le 07 novembre 2008 (la date de la poste faisant foi). Pour plus de précisions, nous vous conseillons de prendre contact avec votre DDAF.

Contacts :     DDAF Calvados : Mme Sabine DESANLIS (02 31 24 98 22)
DDAF Manche : Mme Colette BROTELANDE (02 33 77 52 65)
DDAF Orne : M. Jérôme BOULIERE et Mme Pascale NAIL (02 33 32 52 28)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité