Aller au contenu principal

Par arrêté préfectoral
L'épandage est autorisé les week-ends et jours fériés jusqu'au 26 mai dans la Manche

Jusqu'au 26 mai, l'épandage est autorisé selon l'arrêté préfectoral les week-ends et jours fériés.
© Réussir Machinisme

Après une première alerte lors de la Sesco la semaine dernière auprès de la DDTM, la FDSEA et les JA avaient sollicité officiellement par écrit le 8 avril 2024 le préfet de la Manche pour réclamer une dérogation d'épandage pour les week-ends et les jours fériés. La raison : les conditions météo depuis plusieurs mois ne permettent pas de pénétrer dans les parcelles avec des engins. Les conditions d'épandage des effluents n'ont pu être respectées durant ces derniers mois. Par arrêté en date du 11 avril, la demande a été acceptée pour tout le département et sur tous les types d'élevage, en respectant les délais d'enfouissement. L'épandage des effluents d'élevage est ainsi autorisé à titre exceptionnel, les dimanches et jours fériés jusqu'au 26 mais inclus. Les épandages doivent être réalisés conformément aux prescriptions de l'arrêté préfectoral du 11 juin 2015, à savoir : soit avec enfouisseur, soit avec une rampe permettant de déposer l'effluent liquide sur le sol (pendillard, rampe multi-buses...) et suivi d'un travail du sol dans les 12 heures sur les terres labourées. Pour du fumier, l'épandage est suivi d'un travail du sol dans les 12 heures sur les terres labourées. L'épandage est interdit à moins de 100 m des immeubles, habiter ou habituellement occupés par des tiers, des zones de loisirs et des établissements recevant du public, et à moins de 200 m de ces immeubles et établissements pour les lisiers, purins de porc et de veaux et les fientes humides de volaille.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité