Aller au contenu principal

Alimentation animale
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture

La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la méthanisation. Dans le Calvados et la Manche, 13 adhérents de la Coopérative de Creully testent la culture sur 43 ha. Ils misent principalement, ici, sur l’alimentation animale.

Silphie culture
Dimitri Lenourichel, entouré par Jean-Philippe Chenault (à gauche) et Benoît Pasquet, dans la parcelle de silphie semée avec du maïs. « J’espère un retour sur investissement en quatre ans », souffle l’éleveur.
© DR

La silphie, plante magique ? Peu connue dans la région, cette plante venue d’Amérique du Nord est cultivée dans les Vosges, principalement pour la méthanisation. La silplie est une culture pérenne, implantée pour quinze ans, voire plus. Elle ne demande pas de traitement phytosanitaire mais juste un apport minéral au printemps, n’a pas de maladie connue, ses fleurs sont appréciées des abeilles. Elle est piquante et urticante, bon point contre les dégâts de gibier. Elle résiste au gel, au stress hydrique. Elle se coupe deux fois par an à 16% et 12 % de protéines en juin et septembre. Sur le papier, la silphie séduit. C’est avec tous ces arguments en poche que treize éleveurs, adhérents de la Coopérative de Creully, ont semé 43 ha de silphie, accompagnés par Benoît Pasquet, pour la partie alimentation animale et Jean-Philippe Chenault pour le suivi agronomique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Tuberculose bovine : deux cas découverts dans le secteur de Pont-d’Ouilly
La direction départementale de la protection des populations (DDPP) a annoncé, mercredi 18 mai 2022, la découverte d’un cas de…
JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
« Dès que j’ai le dos tourné, les corbeaux reviennent »
Du Perche au bocage, en passant par la plaine, les corbeaux ravagent les parcelles de maïs. Si la DDT accorde le droit de les…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
Publicité