Aller au contenu principal

Des juments pur-sang à l’honneur à Coupesarte

Marché ‹ Cette année, la ferme du manoir agrémente ses portes ouvertes de quelques nouveautés.

Le manoir appartient à la famille Michel depuis les années 50.
Le manoir appartient à la famille Michel depuis les années 50.
© DR

Chez Carole et Michel André, à la ferme du manoir de Coupesarte sise à une galopade de Livarot, se tiennent ce week-end du 25 et 26 juillet des portes ouvertes. Cette année, les deux éleveurs de 90 vaches allaitantes de race charolaise souhaitent présenter plus avant leur élevage équin composé de quatre juments poulinières pur-sang. 
Mais les nouveautés de l’édition 2009 ne s’arrêtent pas là. Les exploitants, qui ont décidé de miser sur un nouveau cheval en négociant le grand saut de la conversion “bio” depuis le 1er janvier, ont invité quelques artistes et artisans locaux à venir présenter leurs oeuvres sur le marché fermier.
Un marché qui regroupe des producteurs autochtones ou d’autres régions. Sur les étals : cidre, calvados et pommeau ; confitures de lait, de rhubarbe, nectar de fruits ; produits cuisinés de viande, de sanglier ; fromages normands (Pont-l’Evêque), yaourts, crème fraîche, fromage blanc ; vins fins du Roussillon, du Beaujolais etc.
Du côtés des agapes, il y aura ce qu’il faut. Deux barbecues sont prévus les samedi et dimanche midis. Assiettes garnies de la viande de l’exploitation ou de celle des producteurs invités, avec pommes de terre cuites à la cendre...
Et pour éliminer, une randonnée nocturne, “La balade des Vaux”, est organisée le samedi soir à partir de 21 h sur une boucle de 8 km (repas normand sur réservation).
Les jeunes poulains n’ont pas été oubliés, avec des ateliers de dessin, des questionnaires pour les plus grands, et pour tous un parcours libre “initiatique” sur l’herbe.
Des visites commentées et guidées par Michel André conduiront les visiteurs à en savoir un peu plus sur l’activité des vaches allaitantes. Du petit lait !

Pratique. Accueil du public en calèche entre le parking et la ferme, entrée libre et gratuite. Renseignements et réservations au 02 31 63 82 84
Possibilité de visiter le manoir l’après-midi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité