Aller au contenu principal

Moisson
Des orages, mais peu de casse

Les premiers résultats sont encourageants. En orge, les rendements se situent dans la moyenne. Autour de Caen, l’orage a cependant endommagé certaines cultures. A commencer par les féveroles...

La moisson débute. Les céréales ne sont toujours pas tombées. Les rendements en orge s’annoncent dans la moyenne. Petit tour de plaine.

Thierry Leboucher (secteur de Giberville) :
Nous avons commencé à battre l’orge avant que l’orage ne nous arrête. Près de 20 mm d’eau sont tombés. Les premiers résultats sont encourageants même s’ils sont moins bons que l’année dernière. Mon entrepreneur a déjà battu une trentaine d’hectares dans le secteur de Falaise. Les rendements moyens en orges atteignent 80 quintaux et varient de 72 à 100 quintaux. Sur ce que je vois, j’espère 75 quintaux de moyenne pour mes orges et 66 de poids spécifique. Les graines semblent assez propres”.

Bertin George (Saint-Aubin-d’Arquenay) :
J’ai commencé à battre les orges lundi avant que l’orage ne débute. Nous avons un peu de retard. Normalement, la batteuse sort vers le 14 juillet. Mes résultats ne sont pas encore significatifs. Selon les premiers échos, l’année me paraît normal. Au nord du département, nous commençons à peine. L’orge, récoltée lundi, affichait 66 de PS, mais avec les pluies, les poids spécifiques devraient baisser.
L’orage a duré 30 minutes. 50 millimètres d’eau sont tombés. C’est assez localisé. Seules les parcelles situées vers Bénouville ont été touchées. Les fortes pluies ont provoqué des dégâts sur les féveroles. Des tiges sont cassées. Plus embêtant, de nombreuses gousses sont ouvertes.  Certains blés sont également versés, mais les grains ne sont pas au sol. La récolte sera juste plus délicate d’un point de vue mécanique. Des maïs sont aussi couchés. Ce phénomène de verse est assez rare sur le maïs à ce stade”.

Xavier Hay (Tilly-la-Campagne) :
Je suis à 80 quintaux de moyenne en orge. Mon voisin fait 85 quintaux. Côté PS, c’est assez exceptionnel. Je n’ai jamais atteint 75 de poids spécifique. Le battage des blés ne débutera pas avant la fin de la semaine prochaine. C’est difficile d’appréhender les résultats, mais je redoute l’effet des récents coups de chaleur. On pourrait s’orienter vers une récolte moyenne. En pommes de terre non-irrigués, nous savons déjà que les résultats ne sont pas bons.
L’orage de lundi a eu des conséquences très localisées. Des féveroles ont eu la “tête” cassée sur Saint-Martin-de-Fontenay. A Fleury-sur -Orne, j’ai une parcelle de lin versée”.

Rodolphe Lormelet (Epaney) :
Nous n’avons pas eu d’eau en début de semaine. Nous avons battu les orges et les colzas. C’est terminé. S’il fait beau, nous serons dans les blés le week-end prochain. En orge, les rendements sont compris entre 75 et 80 quintaux. Les PS sont bons, voire très bons. Ils montent jusqu’à 74. Nous avons également battu le colza andainé. Les résultats varient de 25 à 40 quintaux selon les variétés. La moyenne est d’environ 35 quintaux”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité