Aller au contenu principal

Questions à Nathalie Lepelletier
“Des réunions ouvertes à tous pour répondre aux questions sur la contractualisation”

Lundi dernier se tenaient les assemblées générales des cantons de Falaise et Morteaux, dernières dates de la tournée cantonale de la FDSEA du Calvados. Le point sur le déroulement de ces réunions avec Nathalie Lepelletier, secrétaire générale adjointe de la FDSEA.

Contractualisation : L’ensemble des agriculteurs s’y intéresse : quel sera le contenu des contrats ? Comment se fixera le prix ?
Contractualisation : L’ensemble des agriculteurs s’y intéresse : quel sera le contenu des contrats ? Comment se fixera le prix ?
© VM

Quelle place ont les assemblées générales cantonales dans la vie de la FDSEA ?
N.L. : Elles sont primordiales. N’oublions pas que le terme FDSEA se décline ainsi : fédération des syndicats d’exploitants agricoles du Calvados. La FD est un réseau et c’est pour moi son principal atout. Il ne s’agit pas de décider entre quatre murs des orientations de notre syndicat mais bien de recueillir les sentiments, les avis et les besoins des adhérents pour construire la politique du syndicat. C’est là un de nos soucis permanents et nous y travaillerons encore cette année en interrogeant les agriculteurs de manière formelle sur leurs attentes vis à vis d’un syndicat. Cette année, les AG étaient importantes car nous avons réélu dans chaque canton un bureau ainsi que des délégués aux sections et commissions de la FDSEA. L’ensemble du territoire doit être représenté au niveau départemental que ce soit à l’intérieur du conseil d’administration ou des sections de la FDSEA.

Quels ont été les thèmes abordés cette année ?
N.L. : Comme d’habitude, ils sont fonction du canton. Nous sommes revenus par exemple sur les orientations prises par la commission européenne sur l’avenir de la PAC après 2013. Même si sans chiffres les choses sont loin d’être très concrètes, nous devons informer les agriculteurs sur les changements qui s’annoncent. Dans de nombreux cantons, ce sont également les lois sur l’eau qui ont été à l’ordre du jour : quelle est la réglementation en vigueur ? Vers quels changements allons-nous ? Quel que soit le thème abordé, il nous importe vraiment d’apporter le maximum d’informations à nos adhérents.

Et concernant les préoccupations du terrain ?
N.L. : La palme revient sans conteste à la contractualisation, d’avantage dans les cantons laitiers bien sûr puisque les échéances sont plus brèves, mais pas seulement. L’ensemble des agriculteurs s’y intéresse : quel sera le contenu des contrats ? Comment se fixera le prix ? N’est-ce pas une occasion de renforcer le pouvoir des producteurs ? Il s’agit vraiment de la préoccupation de tous. C’est ce qui nous a d’ailleurs encouragés dans la mise en place de grandes réunions d’informations, dans le secteur laitier pour commencer, ouvertes à tous au sein de chaque région naturelle. Le but : informer les agriculteurs sur ce dossier de la contractualisation mais surtout de les sensibiliser sur l’intérêt de nous organiser. Nous nous devons certes d’informer nos adhérents mais sur des sujets d’une telle importance, c’est à l’ensemble des producteurs du département que nous souhaitons apporter cette information.

Secteur lait : des réunions ouvertes
à tous

Que pèse un producteur seul face à son entreprise ?
Comment s’organiser pour renforcer le pouvoir des producteurs ?
La contractualisation, l’organisation collective des producteurs : pourquoi et comment ?

Réunions d’informations organisées par la FDSEA et les JA du Calvados. Ouvertes à tous
Bocage : le mardi 8 février 2011 à 20h30, salle des fêtes de Bény Bocage
Plaine de Caen/ Falaise : le jeudi 10 février 2011 à 20h30, foyer rural de Bretteville sur Laize
Bessin : le mardi 15 février 2011 à 20h30, salle des mariages à la mairie de Trévières
Pays d’Auge : le jeudi 17 février à 20h30, foyer rural de Moyaux (lieu à confirmer)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
Publicité