Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

CUMA
Désiler en groupe, c'est mieux !

Pas de doute, désiler en groupe c’est beaucoup mieux. Pour preuve, une soixantaine d’éleveurs s’était déplacée la semaine dernière au gaec Tourangeot (Brucheville, non loin de Carentan) pour juger de l’efficacité de deux désileuses automotrices de marque RMH et Storty. Explications de Nathalie Pignerol, reponsable du dossier à la FD Cuma.

Démonstration au gaec Tourangeot de l’efficacité des deux désileuses présentées.
Démonstration au gaec Tourangeot de l’efficacité des deux désileuses présentées.
© NP

Aujourd’hui dans l’ouest, 81 cuma désileuses fonctionnent. C’est d’ailleurs la Manche, à l’aube des années 2000, qui a inaugurer le système (Cuma de St Amand). Mais voilà, aujourd’hui le département à une petite longueur de retard sur ces voisins d’Ille et Vilaine et de Mayenne. “C’est pourquoi” explique Nathalie Pignerol, “nous organisons des journées portes ouvertes. A Brucheville, nous avions une RMH de 13 m3 et une Storty de 17 M 3 avec bol. Pendant l’après-midi, tous ont pu voir ces automoteurs en action et juger de leur efficacité”.

La suite dans votre prochaine édition
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité