Aller au contenu principal

Lorsque l'urbanisation empiète sur les terres agricoles
Dialoguer pour mieux se comprendre

Concilier l’expansion urbaine et le développement de l’agriculture ? Dans le St-Lois (Manche), on y croit même si l'habitat ou les structures industrielles se développent.

Prise de contact entre agriculteurs, Chambre d’Agriculture, Pays St-Lois et élus.
Prise de contact entre agriculteurs, Chambre d’Agriculture, Pays St-Lois et élus.
© EC

60 000 ha disparaissent chaque année en France en raison de l’urbanisation privée ou industrielle, au détriment de l’agriculture. Comment concilier ces deux secteurs, sans léser l’un ou l’autre ? Dans le pays Saint-Lois, on prend le taureau par les cornes en invitant les élus sur des fermes, à instar de celle de M. Énée, située au Mesnil-Rouxelin, à quelques encablures des premiers immeubles de la ville Préfecture.Claudine Thinon, association de promotion du pays st-lois, plaide pour en faire une terre d’accueil. “Il est indispensable de mettre sur pieds des réunions d’information et de concertation pour que tout le monde puisse mieux se comprendre”. Un exemple, les zones d’épandage. Si la législation a récemment changé, les éleveurs ont été lésés pendant des années par les constructions d’habitations, en périphérie de leurs exploitations. Maryse Hédouin  (Chambre d’Agriculture) indique de son côté, “3000 ha disparaissent chaque année dans le département, soit l’équivalent d’une dizaine d’exploitations. Nous avons des outils pour permettre de conserver des structures viables, comme le Programme d’installation et de développement d’initiative locale (PIDIL)”.

La suite dans votre édition du 29 janvier

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité