Aller au contenu principal

Collecte, consentement, confiance, exploitation : la data, une ressource
Dossier Agritech : Les agriculteurs ont-ils la maîtrise de leur data ?

Les données fleurissent dans les fermes connectées, pilotées, autoguidées. Si elles sont des atouts pour les agriculteurs dans la conduite de leurs exploitations, elles sont aussi des mines d’or pour ceux qui les collectent.

Capture d’écran. À droite, Davide Rizzo. Puis, de gauche à droite : Florian Fougy, Gilles Lievens, Medhi Jaber et Mohammed el Rhabi.
© JP

La data : une ressource qui a de la valeur pour les agriculteurs ?

Se pose alors la question de la confiance et de la gestion du consentement : à qui appartient la donnée ? avec qui je la partage ? quelle est sa valeur ? Le premier enjeu de la data est « sa maîtrise, assure Davide Rizzo, de la chaire Agro machinisme et nouvelles technologies UniLaSalle. La data devient un moyen de production seulement si on la maîtrise. Le second enjeu est le partage. Il faut construire un réseau, partager la propriété. La donnée décompose une réalité complexe, remplace une tâche qu’elle rend plus efficace. La data n’aura jamais la maîtrise du vivant. La vraie valeur de la donnée est dans sa connaissance et la prise de décision. La technologie apporte des solutions, mais il faut savoir à quelle question elle répond ».

A qui bénéficie la data ? L’agriculteur doit être au centre des discussions

« Le système est complexe car il comprend différents enjeux et une diversité d’acteurs : agriculteurs, agroalimentaires, distributeurs, consommateurs. On a besoin que tous discutent ensemble car c’est difficile de construire des outils robustes et crédibles », prévient Mohammed el Rhabi, professeur IA et traitement d’images UniLaSalle. Dans ce système, l’agriculteur doit être placé au centre des discussions, pour être souverain des données qu’il produit, qu’elles lui soient rémunérées. Syndicats, startups, institutions et chercheurs s’emparent du sujet et visent la souveraineté des données agricoles.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité