Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Terres agricoles en danger
A Douvres, une association pour soutenir les agriculteurs

Depuis le printemps 2019, la mairie de Douvres attend le signal du Préfet pour expulser les propriétaires et terminer la ZAC des hauts prés. Les quatre agriculteurs impactés par cette emprise poursuivent leur lutte. Ils sollicitent tous les soutiens possibles pour faire avancer leur cause.

La terre de Douvres menacée par les deux dernières phase (3 et 4) du projet de la ZAC des Hauts prés est jugée une des meilleures terres de France. « Ils pourraient déplacer au niveau de la carrière ou autour de Douvres », juge Stéphanie Lehodey, là où la terre est moins riche. Plus de 20 hectares de ces terres agricoles risquent d’être artificialisés. Les quatre agriculteurs impactés par le projet : -
© DB

Depuis juin 2019, date à laquelle nous avions rencontré les agriculteurs concernés par la construction de lotissements (voir notre article du 13 juillet 2019 « Emprise agricole : la mairie de Douvres cultive le flou »), « il n’y a rien eu de plus », indique Stéphanie Lehodey, agricultrice dont les terres sont impactées par les plans de la ZAC des Hauts prés. Plus de 20 ha de terres agricoles au total seraient recouverts par ces futures constructions.

 

Pas de compensation

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité