Aller au contenu principal

Du théâtre pour communiquer sur l’agriculture

Samedi 10 juin, le GVA du Coutançais, le CRDA du Bocage, l’association Bienvenue à la Ferme et la Chambre d’agriculture de la Manche proposaient du théâtre à la ferme chez Aurélie et Rodolphe Cauchard, à Savigny (Manche).

© CA 50

llll Samedi 10 juin, le GVA du Coutançais, le CRDA du Bocage, l’association Bienvenue à la Ferme et la Chambre d’agriculture de la Manche proposaient du théâtre  à la ferme chez Aurélie et Rodolphe Cauchard, à Savigny (Manche). La soirée fût une réussite  puisque 200 personnes ont pu apprécier le très beau spectacle « La paresse attendra demain ! » de la compagnie Valtigo composée de Chloë Fitoussi, danseuse et  Adrien Lecapitaine, comédien.
Dans une série de tableaux, les artistes ont décrit le quotidien d’un agriculteur. Les deux scènes les plus appréciées ont été  la danse dans la salle de traite sur la « musique » de la machine à traire  et la présentation  d’une magnifique robe composée de papiers administratifs portée par la danseuse. Chaque scène était rythmée par la lecture des messages recueillis dans  le public sur leur vision de l’agriculture.
A l’issue de la représentation, Sylvain Lebreton a animé la « causerie » entre les agriculteurs, les artistes et le public. Les questions ont porté sur le bien-être animal, l’agriculture biologique, la dureté du travail, la gestion des paysages (bocage, haies …).
Le goûter fermier servi par la Ferme Coutançaise pendant le débat a été apprécié par le public.

Une pépinière communication au sein du CRDA du Bocage

L’origine du projet
Les agriculteurs du CRDA du Bocage  constataient des problèmes de communication :  voisins excédés par les odeurs et le bruit de la ferme, automobilistes mécontents  des routes sales au moment des ensilages, ou impatients dans leur voiture en attendant la traversée de la route par un troupeau, estivants dérangés par la moissonneuse qui « tourne » encore à 23 heures... Sans compter  les habitants  qui ne comprennent pas pourquoi telle haie bordant la route a été « rasée à blanc »… 
Des incompréhensions entre agriculteurs
Les agriculteurs reconnaissaient aussi des incompréhensions entre eux sur « les façons de faire »: épandages durant  le week-end,  routes salies mais pas nettoyées après un chantier, pulvérisations de produits phyto trop près des habitations ou des jardins potagers….». L’absence de communication ne manquait pas non plus avec l’administration sur des différences d’approche de la gestion de l’eau (entretien des fossés, des bords de rivière), ou même avec la presse et les médias en général quand un sujet agricole crée la polémique.
Des actions
Face à ce manque de reconnaissance et à ces critiques, le CRDA du Bocage a proposé aux agriculteurs une formation de 6 jours pour acquérir des savoir-faire, des méthodes pour communiquer avec le public (habitants, élus, presse, opposants à des projets,…) et « mieux vendre l’agriculture ».
2 actions ont été mises en place à la suite de la formation :
• Un travail d’information auprès  des médias pour développer une image positive et dynamique de l’agriculture.
• Organisation d’évènement type théâtre à la ferme pour communiquer avec les voisins, les touristes sur le métier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité