Aller au contenu principal
Font Size

Epandez les fumiers ou composts sur prairies
Economisez des engrais minéraux

Répartir les engrais de ferme sur les parcelles de l'exploitation présente un atout : assurer la fertilité des sols et faire des économies d'engrais. Le lisier, à action plus rapide, est à privilégier au printemps. En automne-hiver, c'est le moment d'épandre les fumiers et les composts sur prairies.

Sur prairies, 25 tonnes de fumier/ha couvrent les besoins en P K
- Utiliser des fumiers “vieillis” d'au moins 6 mois
Epandre des fumiers dès septembre-octobre lorsque le sol est portant permet au fumier de se décomposer avant l'exploitation du printemps.

- Le compost de fumier : sain et facile à épandre
L'avantage du compost par rapport au fumier est qu''il est assaini : pas d'apport de mauvaises herbes, pas d'odeur et peut être épandu à n'importe quelle période de l'année. Concernant la valeur fertilisante, l'azote est essentiellement sous forme organique. Cet azote se transforme lentement dans le sol avant de passer sous forme de nitrates consommables par les plantes. Des apports répétés régulièrement entraînent un effet azote visible.

Epandre sur prairie, des économies possibles
La potasse contenue dans les lisiers et fumiers est disponible à 100 % l'année de l'apport. Le phosphore est totalement disponible l'année de l'apport pour les fumiers ou composts de bovins et porcins. Il est disponible à 85 % pour les lisiers de bovins et porcins. C'est pourquoi, les apports d'engrais minéraux phospho-potassiques sont faibles voire inutiles dès qu'on épand régulièrement des engrais de ferme.
25 t/ha de fumier vieilli de bovins tous les 2 ans représentent un apport de 60 unités d'azote + 76 unités de P2O5 + 174 unités de potasse. Si on convertit ces unités au tarif actuel des engrais, cela représente environ 290 €/ha.
Pour plus d'informations sur la faisabilité des épandages, contactez votre conseiller Chambre d'agriculture pour un plan prévisionnel de fumure.
Laëtitia CHEGARD
Chambre d'Agriculture de la Manche
lchegard@manche.chambagri.fr
www.manche.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité