Aller au contenu principal

Ecophyto propose un soutien financier aux investissements de matériel

Nouveau : un nouvel appel à projets à l’investissement répondant aux enjeux du plan Ecophyto II est paru. Décryptage pour la profession…

© CAN

A quelles aides à l’investissement pouvez-vous prétendre ?
Deux types d’aides à l’investissement existent en Normandie. Le premier correspond au dispositif « Agriculture Normande Performante » (ANP), proposé tout au long de l’année par le Conseil Régional de Normandie, en tant qu’autorité de gestion des fonds européens. Il permet d’accompagner financièrement les agriculteurs souhaitant investir dans des projets globaux d’exploitation et plutôt conséquents avec un plancher d’investissement de 10 000 €. C’est le cas par exemple pour des investissements relatifs à des bâtiments d’élevage.
Le second dispositif d’aide s’inscrit dans le cadre des investissements pour l’acquisition de matériels répondant aux objectifs du plan Ecophyto II, c’est-à-dire des investissements plus ponctuels mais utiles dans le cadre de la performance économique et de la réduction des produits phytosanitaires.

Les spécificités du soutien à l’investissement du plan Ecophyto II
L’aide à l’investissement dans le cadre du plan Ecophyto II existe depuis 2016 et se présente sous la forme d’un appel à projet annuel. Il présente les caractéristiques suivantes :
- Un plancher d’investissements abaissé à 5 000€
- Une liste de matériel bien identifiée répondant à des problématiques précises (lire tableau).
Le taux d’aide pouvant être octroyée se situe entre 40 % (25 % taux de base + majoration agro-écologique 15 %) et 55% selon les situations de chacun. Ce financement se fait sur des crédits spécifiques du plan Ecophyto II gérés par les Agences de l’Eau.

Cet appel à projets spécifique Ecophyto II est destiné à permettre la réalisation des investissements ayant pour objectifs ciblés la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques ou le développement et la gestion des surfaces en herbe.
L’appel à projets est lancé, renseignez-vous auprès de votre Direction départementale des territoires.

Témoignage

Franck, céréalier sur 150 ha dans le Calvados

" Une aide bien utile pour des investissements ponctuels "

« J’ai bénéficié de cette aide pour l’achat d’une bineuse et d’une houe rotative cette année. C’est un vrai coup de pouce pour nous accompagner dans la réduction des phytos ou vers la conversion en bio. Pour le montage du dossier de subvention, je me suis fait aider mais ça en vaut la peine car j’ai pu bénéficier d’une aide de 40% sur l’achat de mes outils et l’argent a été versé rapidement, environ 4 mois après l’accord de financement. Après une première campagne, je suis satisfait de mon investissement et peux désherber efficacement mes céréales et même mon maïs avec cette houe rotative. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité