Aller au contenu principal

Écornage : les veaux peuvent avoir mal

Le Groupement de défense sanitaire de l’Orne a organisé une journée de formation sur la prise en charge de la douleur lors de l’écornage des veaux. Mardi 13 mars, 13 éleveurs ont assisté à une présentation en salle le matin, puis ils ont pratiqué l’après-midi. Élise Billaud, vétérinaire de la clinique Vetformance à Domfront-en-Poiraie, a encadré la journée.

Dominique Lamour (au centre) et Céline Maudet (à gauche), techniciens au Groupement de défense sanitaire de l’Orne, ont organisé avec Élise Billaud (à droite) une journée sur la prise en charge de la douleur des veaux lors de l’écornage. Tous les trois ont insisté sur l’importance d’une bonne contention, de l’anesthésie et d’utiliser du matériel adapté à l’âge des animaux. Treize éleveurs y ont participé et ont pu se rendre compte des différentes méthodes, l’après-midi au Gaec du Triskel. DR

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité