Aller au contenu principal
Font Size

Elections régionales : 6 candidats au révélateur agricole

A l'initiative de la CRAN (Chambre Régionale d'Agriculture de Normandie), de la FRSEA Normandie et des JA, les 6 têtes de liste (ou leur représentant) candidatant aux élections régionales et dont la formation dispose d'une représentation au parlement français ou européen ont présenté leur vision de l'agriculture régionale pour le mandat à venir.

Nicolas Bay pour "Normandie Bleu Marine", Hervé Morin pour "La Normandie Conquérante", Nicolas Mayer-Rossignol pour "Au service de tous les Normands", Anne Boissel représentant Nicolas Calbrix pour "Debout la France", Claude Taleb représentant Yanic Soubien pour "Normandie Ecologie" et Céline Brulin représentant Sébastien Jumel pour "Front de Gauche" se sont prêtés au jeu des questions/réponses proposé par la FRSEA Normandie en collaboration avec la Chambre régionale d'agriculture et les JA. Un exercice républicain où les temps de parole ont été parfaitement respecté grâce à la vigilance de Philippe Legueltel (animateur des débats et journaliste aux Echos) et dont la démocratie et la liberté de parole sont sorties grand vainqueur.
Pas de langue de bois au cours de ces échanges ni d'ailleurs de grandes révélations. Il est cependant un signe qui ne trompe pas, les trois qualifiés par les sondages pour le second tour étaient là. Réactions...

Arnold Puech d'Allissac
Président de la FRSEA Normandie
"Les six partis qui ont des élus au niveau national ou européen ont fait l'effort de venir jusqu'à nous et les trois têtes de liste qui seront probablement qualifiées pour le second tour se sont libérées pour venir ici. Il y a donc une vraie écoute de l'agriculture. Les messages délivrés ont été relativement différents mais cependant assez ronds. Même les écologistes n'ont pas essayé d'être clivants. Nous avons fait passer nos messages et, surtout, je pense que l'on a pris date. Nous avons tous noté ce qu'ils ont dit sur l'agriculture devant témoins. On saura le réutiliser à l'avenir".

Régis Chopin
Président de la FNSEA 27
"C'est un très bon exercice que l'on a sans doute eu tort de ne pas faire avant. On a entendu des propositions très différentes les unes des autres. Les unes pragmatiques, les autres plus politiques et celles de listes minoritaires avec des propositions chirurgicales. Je pense que les candidats qui n'ont pas livré de projets ou d'engagements précis se sont disqualifiés. Tant sur le fond que sur la forme, les échanges ont été rigoureux et ont permis d'éclairer le débat".

Pierre Le Baillif
Président des Jeunes Agriculteurs de Normandie
"Je n'ai pas entendu de propositions révolutionnaires. Beaucoup de sujets évoqués ont déjà été travaillés par les deux régions mais nous avons besoin d'en approfondir certains notamment vis-à-vis des jeunes agriculteurs. J'ai trouvé que les différents programmes contenaient les mêmes ingrédients mais dans des proportions différentes. Tous les sujets ont été abordés. On a senti de la conviction et pas de fermeture".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/_uid-yNyz_c" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/emNMHVVuRZQ" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité