Aller au contenu principal

Cercle d'Echanges
Electricité, engins de levage, un service de vérification opérationnel

le cercle d'échanges organisait son assemblée générale ce 7 février, à la salle du Haut Phare du Neubourg. L'occasion de signer une convention...

la signature du partenariat entre le Cercle d'Echanges, les chambres d'Agriculture 27, 28 et les MSa 27, 76 et 28.
la signature du partenariat entre le Cercle d'Echanges, les chambres d'Agriculture 27, 28 et les MSa 27, 76 et 28.
© LB / L'Eure agricole
L’assemblée générale du cercle d'Echanges de l'Eure a été l’occasion, pour le Cercle d’échanges, de signer un partenariat avec les MSA de Haute-Normandie et de l’Eure et Loir, ainsi que les chambres d’Agriculture de l’Eure et de l’Eure et Loir. L’objectif pour le Cercle est de proposer un service de vérifications périodiques électricité et engins de levage. Et ce, comme le précise le partenariat, “dans le respect des valeurs mutualistes et les principes de légitimité, qualité, fiabilité et juste prix”. 
En effet, la réglementation du travail prévoit un certain nombre de vérifications périodiques sur les engins de manutention, l’électricité... 
Ces contrôles permettent de garantir la sécurité du travail et des personnes.  
Et également de disposer de matériels au maximum de leur efficacité. Dans la majorité des cas, l’agriculteur doit faire appel à un organisme vérificateur agréé. Bientôt, il pourra faire appel au Cercle d’échanges, qui disposera de deux techniciens vérificateurs. Ceux-ci seront opérationnels sur trois départements : l’Eure, la Seine Maritime et l’Eure et Loir. 
Au-delà de ces vérifications initiales et périodiques, le Cercle proposera un conseil technique oral sur les investissements ou aménagements à réaliser. 

 En direct de l'assemblée...

La première partie de l'assemblée générale a été l'occasion de faire le bilan d'une moisson atypique avec une météo difficile :moisson précoce, nécessité de faire appel à des entrepreneurs issus d'autres départements que ceux sollicités habituellement, opération "lin"... 

La seconde partie de l'après-midi était réservée à un débat autour de l'Inde et des opportunités qu'elle offre dans le secteur agricole. Pour cette occasion, première secrétaire des affaires économiques et commerciales de l’ambassade de l’Inde en France et Jean-Joseph Boillot, professeur agrégé de sciences sociales et Docteur en économie étaient présents.

 

Retrouvez plus d'informations dans notre édition papier du 14 février 2008. 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité