Aller au contenu principal
Font Size

A l'affiche au cinéma
Elevage : la douceur

“Même pas mal”. Un film pour être bien dans ses onglons, bien dans ses bottes, bien dans sa tête ! Projection gratuite le 19 février à St-Lô, en compagnie du réalisateur Patrick Morel et du vétérinaire Thierry Hetreau, formateur au Centre d'élevage de Poisy (74).

© DR
Bien être animal. Les médias grand-public et les politiques se sont tellement appropriés le thème, qu’on en oublierait l’évidence. Que pour l’agriculteur, la question du bien-être de ses animaux est une préoccupation quotidienne, depuis 10 000 ans que l’élevage existe.  Car un animal qui se sent bien, c’est un animal qui produit bien et avec lequel on peut travailler en confiance. 
“Avec le discours ambiant, les éleveurs doivent rester conscients qu’ils ont quelque chose qui vaut de l’or et qu’ils sont les seuls à avoir. C’est la relation qu’ils ont à l’animal, fait valoir Patrick Morel, le réalisateur et producteur du film documentaire “Même pas mal, le film qui fait du bien aux éleveurs et à leurs animaux”. 
A la veille d’une tournée française de la projection de son film, qui démarrera par St-Lô, le 19 février, cet ancien journaliste agricole explique ce qui l’a poussé à faire ce documentaire. “Je voulais faire du bien aux éleveurs, leur rappeler que ce sont des gens bien, passionnés, et qui regorgent d’ingéniosité en faveur du bien-être de leurs animaux. Hier, la zootechnie, en considérant l'animal comme une simple source de matière première a refoulé sa qualité d'être sensible. En renouant ce lien sensible avec l'animal, les éleveurs peuvent retrouver ce qui fait la spécificité de leur métier dans notre société : un fantastique rapport au monde vivant”.

Tour de France
“Même pas mal”, n’est pas qu’un film pour se faire plaisir. Le réalisateur, accompagné du vétérinaire, Thierry Hetreau, proposent un tour de France des techniques développées par les éleveurs en faveur du bien-être de leurs animaux. Ecornage, parage, vêlage, boîterie, réglage des logettes,... Des systèmes intensifs aux systèmes extensifs, laitiers et allaitants, le film décortique différents savoir-faire. Des centres de recherches agronomiques, jusqu'aux unités de traitement de la douleur
en milieu hospitalier, le duo Morel-Hetreau explore également les pistes offertes par la science. 

Quel rapport à la douleur ?
Quels sont les circuits nerveux associés à la douleur ? Les vaches souffrent-elles comme les humains, malgré les différences physiologiques ? Comment expriment-t-elles leurs douleurs ? Peut-on se fier à ce qu'on voit et ce qu'on croit comprendre ? Au delà des techniques pour limiter ou supprimer les souffrances en élevage, le documentaire donne à comprendre le rapport de l’animal à la douleur, mais aussi comment ces mammifères appréhendent leur environnement et leurs interactions avec l'homme. Un philosophe s’invite même dans ces réflexions. “Le film donne des arguments aux éleveurs, pour entamer le dialogue avec la société, assure Patrick Morel. On peut le déplorer, mais dans la société actuelle, c’est celui qui cause qui a  raison”. 
Y aller :
Même pas mal (63 minutes)
Projection gratuite
Mardi 19 février à 20 H 30
CinéMoViking
Esplanade Jean Grémillon
(en bas de Saint-Lô à côté de la gare)    Saint-Lô (50)
www.cinemoviking.fr

Inscriptions par mail à          inscription@memepasmal-lefilm.fr
ou directement sur le site
www.memepasmal-lefilm.fr

Possibilité d’organiser d’autres projections.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité