Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Elevage laitier : des trucs et astuces pour se simplifier la tâche

La traite représente 50 % du temps d’astreinte quotidien en élevage laitier.

De quoi avoir envie de réfléchir à des astuces qui simplifient le travail. Les candidats du concours Trucs et Astuces des Chambres de Normandie l’ont bien compris.
Plusieurs astuces ont ainsi été primées ces dernières années pour leur caractère simple et facile à mettre en œuvre avec un gain de temps et de confort de travail évident.

Un chien électrique ou hydraulique pour pousser les vaches

Monter et descendre 3 ou 4 marches, plusieurs fois par traite, c’est risquer de glisser ou de se prendre un coup de patte et c’est le quotidien de beaucoup d’éleveurs qui doivent aller pousser les vaches dans l’aire d’attente.

Roger Valognes, éleveur dans la Manche, a imaginé un rideau électrique pour inciter les vaches à avancer vers la salle de traite. Le rideau est constitué de chaines montées sur deux rails. Une corde en salle de traite permet de faire avance le rideau. Le bruit du déplacement suffit à faire avancer les animaux. Si les génisses rechignent, des câbles permettent d’électrifier le circuit.

Régis Gautier, lui aussi éleveur dans la Manche, a monté un système de chien hydraulique à partir d’un arroseur de pelouse monté au plafond de l’aire d’attente et branché sur le réseau d’eau. Il commande l’arrosage à partir du fond de la fosse de salle de traite en fonction des besoins. Plus d’aller et retour en aire d’attente, pas de glissade et des bénéfices supplémentaires car les animaux sont plus calmes. Les mouches sont aussi moins présentes. Le tout pour 10 euros !

Et toujours autour de la traite

Qui n’a pas eu mal aux épaules ou aux bras à force de porter les seaux de lait pour les veaux ? C’est une des causes majeures de troubles musculo-squelettiques chez les éleveurs laitiers. Catherine Valognes, éleveuse dans la Manche, a fabriqué son propre « taxilait » à partir d ‘un chariot, d’un bidon récupéré et d’un système de chauffage du lait avec une minuterie. Plus de port de charges et un lait à bonne température quand elle le souhaite. Deux points de satisfaction pour elle. Seule contrainte : avoir une salle de traite de plain-pied avec la nurserie.

Pour sécuriser la distribution de lait aux veaux, Cyril Fiault a eu une idée très simple : percer 5 trous sur la case du veau indiquant la quantité de lait à prévoir. Un clou planté dans un des trous permet de suivre la quantité à préparer à chaque période. Facile à réaliser et simple d’utilisation. La meilleure maîtrise de quantités distribuées contribue à améliorer la santé des veaux en réduisant les diarrhées. Cette solution est idéale même quand les personnes qui interviennent ne sont pas toujours les mêmes.

Contacts
Calvados : 02 31 70 25 38 ou www.chambre-agriculture-14.fr
Manche : 02 33 79 41 70 ou www.chambre-agriculture-50.fr
Orne : 02 33 31 48 12 ou www.chambre-agriculture-61.fr
Eure : 02 35 59 47 14 ou www.chambre-agriculture-27.fr
Seine Maritime : 02 35 59 47 14 ou www.chambre-agriculture-76.fr

En (sa)voir plus
Vous pouvez retrouver ces astuces et bien d’autres encore sur le site internet de votre Chambre d’agriculture sous l’onglet «Emploi Formation », à la rubrique « Mieux vivre son métier ».

Vous aussi, participez au Concours Trucs et Astuces 2017 et tentez de gagner un séjour de détente (d’une valeur de 2 000 €) avec des journées de service de remplacement et bien d’autres lots. Le concours a débuté le 16 janvier et se clôturera le 31 mars 2017. Pour candidater, il suffit de compléter le questionnaire en ligne sur le site internet de votre Chambre d’agriculture dans la rubrique « Mieux vivre son métier » et de télécharger la ou les photos de votre astuce. Vous pouvez également contacter votre Chambre d’agriculture départementale pour recevoir un dossier de candidature.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Publicité