Aller au contenu principal

Elevage laitier : des trucs et astuces pour se simplifier la tâche

La traite représente 50 % du temps d’astreinte quotidien en élevage laitier.

De quoi avoir envie de réfléchir à des astuces qui simplifient le travail. Les candidats du concours Trucs et Astuces des Chambres de Normandie l’ont bien compris.
Plusieurs astuces ont ainsi été primées ces dernières années pour leur caractère simple et facile à mettre en œuvre avec un gain de temps et de confort de travail évident.

Un chien électrique ou hydraulique pour pousser les vaches

Monter et descendre 3 ou 4 marches, plusieurs fois par traite, c’est risquer de glisser ou de se prendre un coup de patte et c’est le quotidien de beaucoup d’éleveurs qui doivent aller pousser les vaches dans l’aire d’attente.

Roger Valognes, éleveur dans la Manche, a imaginé un rideau électrique pour inciter les vaches à avancer vers la salle de traite. Le rideau est constitué de chaines montées sur deux rails. Une corde en salle de traite permet de faire avance le rideau. Le bruit du déplacement suffit à faire avancer les animaux. Si les génisses rechignent, des câbles permettent d’électrifier le circuit.

Régis Gautier, lui aussi éleveur dans la Manche, a monté un système de chien hydraulique à partir d’un arroseur de pelouse monté au plafond de l’aire d’attente et branché sur le réseau d’eau. Il commande l’arrosage à partir du fond de la fosse de salle de traite en fonction des besoins. Plus d’aller et retour en aire d’attente, pas de glissade et des bénéfices supplémentaires car les animaux sont plus calmes. Les mouches sont aussi moins présentes. Le tout pour 10 euros !

Et toujours autour de la traite

Qui n’a pas eu mal aux épaules ou aux bras à force de porter les seaux de lait pour les veaux ? C’est une des causes majeures de troubles musculo-squelettiques chez les éleveurs laitiers. Catherine Valognes, éleveuse dans la Manche, a fabriqué son propre « taxilait » à partir d ‘un chariot, d’un bidon récupéré et d’un système de chauffage du lait avec une minuterie. Plus de port de charges et un lait à bonne température quand elle le souhaite. Deux points de satisfaction pour elle. Seule contrainte : avoir une salle de traite de plain-pied avec la nurserie.

Pour sécuriser la distribution de lait aux veaux, Cyril Fiault a eu une idée très simple : percer 5 trous sur la case du veau indiquant la quantité de lait à prévoir. Un clou planté dans un des trous permet de suivre la quantité à préparer à chaque période. Facile à réaliser et simple d’utilisation. La meilleure maîtrise de quantités distribuées contribue à améliorer la santé des veaux en réduisant les diarrhées. Cette solution est idéale même quand les personnes qui interviennent ne sont pas toujours les mêmes.

Contacts
Calvados : 02 31 70 25 38 ou www.chambre-agriculture-14.fr
Manche : 02 33 79 41 70 ou www.chambre-agriculture-50.fr
Orne : 02 33 31 48 12 ou www.chambre-agriculture-61.fr
Eure : 02 35 59 47 14 ou www.chambre-agriculture-27.fr
Seine Maritime : 02 35 59 47 14 ou www.chambre-agriculture-76.fr

En (sa)voir plus
Vous pouvez retrouver ces astuces et bien d’autres encore sur le site internet de votre Chambre d’agriculture sous l’onglet «Emploi Formation », à la rubrique « Mieux vivre son métier ».

Vous aussi, participez au Concours Trucs et Astuces 2017 et tentez de gagner un séjour de détente (d’une valeur de 2 000 €) avec des journées de service de remplacement et bien d’autres lots. Le concours a débuté le 16 janvier et se clôturera le 31 mars 2017. Pour candidater, il suffit de compléter le questionnaire en ligne sur le site internet de votre Chambre d’agriculture dans la rubrique « Mieux vivre son métier » et de télécharger la ou les photos de votre astuce. Vous pouvez également contacter votre Chambre d’agriculture départementale pour recevoir un dossier de candidature.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ABATTOIR SAINT HILAIRE
Les élus mettent fin à la régie de l’abattoir de Saint-Hilaire
La communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie a décidé le 15 décembre de mettre un terme à la régie de l’abattoir de…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité