Aller au contenu principal
Font Size

Sécheresse
En bio aussi, les achats extérieurs pénalisent les coûts de production

Etienne Legrand jette un regard dubitatif sur ses pâtures. "Celle-ci paraît encore assez verte, grâce aux dactyles et fétuques implantés. C'est la dernière parcelle exploitable. Dès la semaine prochaine, mes laitières retournent à la ration d'hiver : ensilage d'herbe, foin et maïs". Installé en "Bio" depuis 2001, à La Meurdraquière (Manche), Etienne sait que tout va se jouer en juin/juillet pour ses cultures et pâtures. D'ores et déjà, pour pallier la pénurie, il a acheté 30 tonnes de luzerne déshydratées et commandé 30 tonnes de paille dans le cadre de l'opération lancée par la FDSEA. "Problème, déjà en 2010, j'ai du acheter luzerne et paille". Côté production, ses laitières sont en baisse de 2 litre/jour et il a déjà fait partir une douzaine de réforme, non finies, vers l'abattoir.

Etienne Legrand, installlé en bio (lait et vaches allaitantes) à La Meudraquière (Manche), "la situation est inquiétante en raison des achats d'aliments extérieurs et de la décapitalisation du troupeau".
Etienne Legrand, installlé en bio (lait et vaches allaitantes) à La Meudraquière (Manche), "la situation est inquiétante en raison des achats d'aliments extérieurs et de la décapitalisation du troupeau".
© ec

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité