Aller au contenu principal

Traite
[EN IMAGES] Exosquelette : 3 éleveurs testeurs préfèrent ne pas investir

Les exploitations agricoles sont aujourd’hui tentées par l’acquisition d’exosquelettes. Avec l’objectif d’assister la réalisation de certaines tâches pénibles, leur usage fait naître un espoir d’améliorer les conditions de travail grâce à la réduction de la charge physique et des risques de troubles musculosquelettiques (TMS). Leur utilisation pose toutefois de nouvelles questions relatives à la santé et la sécurité des utilisateurs de ces équipements.

Après un premier essai à la ferme expérimentale de la Blanche-Maison, les Chambres d‘agriculture de Normandie et les trois caisses de MSA ont reconduit une nouvelle expérimentation sur trois exploitations laitières avec trois modèles d’équipements : le Skelex de Gobio, le Mate XT de Comau et l’Hapo MS d’Ergosanté, avec trois équipements de traite différents : un roto-intérieur, un roto-extérieur, une salle de TPA. 

Christelle Van Den Bossche, Alexis Graindorge et Arnaud Martinet, les éleveurs testeurs, ont été retenus après avoir effectué une analyse de poste de travail à la traite et une visite médicale avec un médecin du travail. Ils ont porté chaque modèle pendant un mois à chaque traite. Les conseillers prévention de la MSA, les médecins du travail et les conseillers Organisation du travail des Chambres d’agriculture les ont accompagnés tout au long de l’expérience et ont fait des observations visuelles et filmées avec et sans port d’équipement.   

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Publicité