Aller au contenu principal

Communication positive
[En images] « Une balade pour se rapprocher des agriculteurs »

La première rando ferme organisée dimanche 18 juin 2023 par l’antenne des Andelys des Chambres d’agricultures de Normandie a permis, à la quarantaine de randonneurs, de renouer le dialogue avec les trois agriculteurs participants. En voici leurs avis.

La pluie est « enfin » de la partie en ce matin du dimanche 18 juin 2023. « C’est une bonne chose qu’il pleuve. Nos cultures en ont besoin », rappelle, avec pédagogie, Anne-Laure Marteau, cheffe d’entreprise agricole et secrétaire générale de la chambre d’agriculture de l’Eure. La quarantaine de randonneurs, imperméables sur le dos, capuches sur la tête, s’en vont gaiement sur les chemins de Bézu-la-Forêt dasn l'Eure, à l’occasion de la première rando ferme organisée par l’antenne des Andelys des Chambres d’agricultures de Normandie. L’objectif pour les agriculteurs : communiquer positivement sur le métier.

Démystifier l’agriculture

« Cette balade, c’est l’endroit et le moment parfait pour se rapprocher des agriculteurs, se réjouit Maryse. Cette randonneuse dans l’âme a « profité de cet évènement pour poser des questions et démystifier le métier. Car en général, on peut avoir peur, se sentir bête. »

Même constat pour une autre randonneuse, à la retraite, fille d’éleveur ovins : « Je vais être incollable sur l’élevage bovins que je ne connaissais pas vraiment. On ne sait pas comment aborder les agriculteurs, mais nous avons besoin de connaître leur métier pour ne pas rentrer dans des fantasmes de « grands pollueurs » », sourit-elle, lors de la visite de la Ferme de la Coudre.

Nathalie Rogeret, avec passion et patience, s’attarde sur la présentation de son élevage et du « pourquoi ? » « C’est important de savoir « pourquoi » les agriculteurs font comme cela et pas autrement. Quelles sont leurs motivations ? Pourquoi traiter ? Si oui, pourquoi la nuit et pas le jour ? », poursuit Jean-Michel Comte, participant. Autant de questions auxquelles ont répondu Nathalie Rogeret, David Brière, polyculteur éleveur et Benjamin Brown, polyculteur, éleveur laitier.

L'entretien avec Anne-Laure Marteau, cheffe d’entreprise agricole et secrétaire générale des Chambre d’agriculture de l’Eure est à retrouver ici.

 

 

 

 

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité