Aller au contenu principal

Communication positive & palmarès
[EN IMAGES] Vachement Caen 2023, vachement rôdé

Vachement Caen, vachement convaincant ? L'événement a su en tous cas attirer de nouveau les Caennais, samedi 9 et dimanche 10 septembre 2023. Des airs de ferme en plein coeur de ville. La preuve en images.

La deuxième édition de Vachement Caen a fait son grand retour samedi 9 et dimanche 10 septembre 2023 sur la Presqu’île de Caen, dans le Calvados. Pour ce nouveau cru repensé, éleveurs, producteurs, bénévoles et partenaires se sont démenés pour accueillir les 10 000 visiteurs, sous une relative chaleur.

Place à la relève cette année avec l’organisation inédite d’un concours jeunes présentateurs. Au total, 18 filles et fils d’agriculteurs ont participé. Une fierté pour Émilie Massu, organisatrice et présidente du syndicat de race Salers : « ça permet de montrer la passion de nos enfants. Que l’agriculture, c’est du temps et de l’investissement personnel pour nos familles. »  Les jeunes ont été départagés dans deux catégories, de 5 à 11 ans, puis de 11 à 18 ans. C’est Clémence Massu qui a remporté le titre dans la catégorie 5-11 ans, avec son taureau de race Salers, et Lucas Condé, 17 ans, futur jeune installé, a remporté la médaille d’or avec sa Parthenaise, dans la seconde catégorie. Pour le titre de championne, Clémence Massu a conquis les jurés et le public, lequel a scandé son prénom pour le plus grand plaisir de la demoiselle (et de ses parents). © LM

 

Questions à Solice, artiste graffeur normand
 
Pourquoi avoir accepté de venir graffer à Vachement Caen ?
Si je venais, je voulais faire quelque chose d’un peu particulier. Je ne voulais pas graffer sur des planches. Avec les organisateurs, nous avons donc essayé de trouver un support un peu différenciant, pour mêler l’urbain et l’agricole.
 
Astrid Granger (à gauche), éleveuse de Charolaises à Vaubadon (dans le Bessin), et son frère Arnaud sont repartis avec une bétaillère colorée, taguée par l’artiste caennais, Solice. © LM
 
Finalement, c’est le combo tracteur-bétaillère qui a été retenu.
Oui, c’est parfait. Étant Caennais, c’est chouette de faire ça en plein centre-ville. C’est Astrid Granger – éleveuse propriétaire du matériel agricole – qui m’a donné des inspirations avec le maïs, l’orge, les vaches, etc. J’ai puisé dedans, j’ai refait des illustrations graphiques et j’ai tagué le tour de la bétaillère. 
 
C’était inédit pour vous ?
J’ai déjà graffé des camions, des voitures, des trains, mais c’est sûr que la bétaillère, c’était une première ! C’était super.
 
Propos recueillis par Laura MEYER

 

Environ 500 baptêmes de tracteurs ont été réalisés par les JA14. © AMDP

 

Quatre concours ont eu lieu : le concours des jeunes présentateurs, le régional Salers, le départemental Charolais et un concours de Porcs de Bayeux. Au total, une trentaine d’éleveurs, 120 bovins et une cinquantaine de bénévoles ont fait vivre l’événement pour le plus grand plaisir de tous, dans la convivialité.

Palmarès du concours régional Salers (prix spéciaux)
 
Prix de championnat femelle jeune : Topaze, Romuald Desvoies (Fresné-la-Mère - 14)
Prix de championnat femelle : Riquitaine, Gaec de la Cour Loriot (Cricqueville-en-Auge - 14)
Prix de championnat mâle : Lapidus de l’EARL Lesieur (Ri - 61)
Rappel prix de championnat mâle : Odin, Christophe Angot (Gouffern-en-Auge – 61)
Prix d’élevage : Gaec de la Cour Loriot (1er prix) ; EARL Lesieur (2e prix) ; Baptiste Corneville (3e prix) ; Emilie Massu (4e prix)
Juges : Anthony Douhet et Florian Lemmet
 
Le concours régional Salers a hissé sur son podium des éleveurs du Calvados et de l’Orne. © DR
 

 

Palmarès du concours départemental Charolaises (prix spéciaux)
 
Prix d’honneur veau mâle de l’année : Ultra, Gaec Lerouxel
Prix d’honneur veau mâle d’automne : Titanium, Gaec Maguet James
Prix d’honneur mâle junior : Super Bull, Germain Fréville
Prix d’honneur veau femelle de l’année : Unetoile, EARL Filaine
Prix d’honneur veau femelle d’automne : Tempête, Gaec Maguet James
Prix d’honneur femelle junior : Raiponce, EARL Flambard
Prix d’honneur femelle senior : Ignorante, Gaec des Brouins
Grand prix d’honneur femelle : Ignorante, Gaec des Brouins
Prix d’ensemble femelles de l’année : Gaec Lerouxel
Prix d’ensemble femelles d’automne : Gaec Maguet James
Juge : Gauthier Fréville
 
A l’occasion de Vachement Caen, le syndicat de race Charolais du Calvados, sous la présidence de Stéphane Labarrière, a réalisé son concours départemental. © Germain Fréville

 

 

 Palmarès du concours Porcs de Bayeux
 
Premier prix truie : Oly, Ferme de la Bruyère (Jerry George)
Deuxième prix truie : Olga, Ferme du clos cochon (Christelle Marie)
Premier prix cochette : Tulipe, Ferme de la Bruyère (Jerry George)
Deuxième prix cochette : Les cochons sont dans le pré (Jérôme Lepoivre).
Premier prix charcutier : Tartine, Ferme de la Bruyère (Jerry George)
Deuxième prix charcutier : Twitter, EARL du pommier (Ludovic Lemancel)
Juges : Alphonse Vandartel et Thierry Lerouilly
Une douzaine d'éleveurs a participé au premier concours de cochons de Bayeux de Vachement Caen. DR

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité