Aller au contenu principal

En plein cœur

Les terroristes ne se sont pas trompés.

Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux car c’est dans cette lutte que ses racines,
mises à l’épreuve, se fortifient.  (Sénèque)
Sénèque
Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux car c’est dans cette lutte que ses racines,
mises à l’épreuve, se fortifient. (Sénèque)
Sénèque
© P LB

Ils ont frappé en plein cœur. En plein cœur de la ville, Paris, symbole des libertés et de l’art de vivre. Les terrasses des cafés, la salle où se jouait un concert de rock, le stade de football : autant de symboles de l’art de vivre à l’occidentale qu’abhorrent ces gens-là. C’est en plein cœur de la jeunesse française qu’ils ont visé, et touché. Car notre pays tout entier est touché. Les larmes coulent, les émotions débordent. C’est encore le cœur qui parle.

L’ampleur de ce drame dépasse tout ce que nous avons vécu jusqu’à ce jour, pour ceux d’entre nous qui n’avons pas connu la guerre. Ces attentats démontrent que rien n’est jamais acquis. La liberté, notre bien  le plus précieux, est un combat permanent. Vendredi soir, dix mois après ceux de Charlie Hebdo,  il a changé de dimension : ce n’est plus seulement un combat d’idée, c’est devenu une réalité physique, concrète, militaire.

Quelle réponse apporter à ces actes odieux ? Laissons à ceux dont c’est la responsabilité le soin de prendre les décisions qui s’imposent. A notre niveau, le mieux que nous puissions faire est sûrement de demeurer fidèles à nous mêmes et aux valeurs qui nous animent : liberté, fraternité, respect des autres. C’est dans ce sens que l’Agriculteur Normand poursuit sa mission d’information des agriculteurs de notre région. Parce que nous sommes attachés à notre mode de vie et à l’organisation de notre société, la liberté de nos journaux continuera à s’exprimer. Et nous continuerons à la cultiver.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité