Aller au contenu principal

Entre les automobilistes et les agriculteurs : pas de barrière 

Les Jeunes Agriculteurs du Calvados ont débuté l’opération péage gratuit dès vendredi soir. La FDSEA du Calvados les a rejoints le samedi matin sur l’autoroute A13 à Dozulé. Avec les automobilistes, les échanges sont rapides. Mais ils rassurent le monde paysan sur la popularité de leur mouvement. 

© VM

llll “Allez-y les gars”, “on vous soutient”, “bon courage”, ou “je bosse avec vous”. À la barrière de péage de Dozulé, les mots d’encouragements se multiplient. Les Jeunes Agriculteurs y ont mené une opération péage gratuit. Les plus jeunes ont passé la nuit là-bas. Leurs ainées ont rejoint le mouvement samedi matin.

Un message simple
Tracts en main, les éleveurs sont entrés en contact avec les automobilistes. Au-delà de l’économie réalisée, les conducteurs apparaissent réceptifs aux  problèmes des agriculteurs. Les messages sont simples : “nous ne voulons pas vivre des primes, mais de notre travail. Si vous voulez manger français, aidez-nous”. Les éleveurs rappellent également que l’agriculture représente 5 millions d’emplois en France. “Nous demandons à nos politiques d’adopter l’uniformité des charges au sein de l’Europe. Nous voulons un retour équitable de la valeur ajoutée”, indique le tract de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs. 
Les manifestants ont également donné des chiffres simples aux automobilistes. Plus que de longs discours, ils illustrent la problématique des éleveurs. Sur le tract, un tableau comparait ainsi l’évolution des prix entre 1990 et aujourd’hui. Le SMIC horaire a augmenté de 98 %, la baguette de pain de 77 %. Sur la même période, la consultation médicale affiche une hausse de 68 %. Parallèlement, le litre de lait payé au producteur a progressé de seulement 3 %. Enfin, le quintal de blé payé au producteur a reculé de 17 %. Les évolutions de prix pour les éleveurs de viande bovine et porcine sont également à la baisse.
“Cette mobilisation est une réussite, car elle nous permet de sensibiliser le public dans le calme”, estime Patrice Lepainteur, président de la FDSEA 14.  Une écrasante majorité de conducteurs se dit derrière les éleveurs avant de poursuivre leur route. Certains sont plus connus que d’autres. Xavier Gravelaine, ancien footballeur et aujourd’hui directeur général du SM Caen, soutient les agriculteurs. Sans doute le signe qu’il faut continuer de jouer collectif.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
Publicité