Aller au contenu principal

Éric Lehugeur : " Nous voulons une AG en présentiel "

Mercredi 17 février se déroule l’assemblée générale de l’interco de Putanges. Avec un thème d’actualité, Éric Lehugeur, président de l’interco de Putanges, espère faire venir dix à douze personnes.

Éric Lehugeur  - 61
Éric Lehugeur donne rendez-vous à son Gaec pour l’AG de la minico.
© DR

>> Éric Lehugeur, pouvez-vous vous présenter brièvement ?
J’ai 56 ans. À l’époque, je suis me installée en Gaec avec mes parents aux Yveteaux. Maintenant je suis associé avec ma femme et un tiers. Nous produisons du lait et des cultures. J’ai fait un mandat de trois ans en tant que président de la minico du Val-de-Rouvre, maintenant je suis responsable de l’interco de Putanges.

>> Et qu’est-ce que cela change ?
Le secteur est plus grand mais les responsabilités se ressemblent. Notre interco est assez pauvre sur le plan du nombre d’adhérents. Depuis que nous sommes passés du découpage en cantons à celui des interco, nous avons perdu Briouze, qui est un canton très actif.

>> Quel thème proposez-vous à l’assemblée générale ?
Nous avons choisi avec Olivier Delange, président de la minico de Putanges, le thème de l’emploi. C’est un domaine qui évolue, il y a eu la signature de la convention nationale collective. Les agriculteurs vont appliquer des coefficients à leurs salariés. Ce thème colle aux besoins de nos adhérents. On espère que ça les fera participer. Mélanie Lemasson, directrice de la FDSEA, est notre intervenante.

>> Dans les conditions sanitaires, comment vous organisez-vous ?
La pandémie n’arrange pas les choses mais nous voulons une AG en présentiel. Que les personnes puissent se voir, dans le respect des consignes sanitaires. Alors, nous l’organisons ici, au Gaec. Soit dans une salle soit dans un bâtiment, en fonction du nombre de personnes présentes. Nous avons envoyé aux adhérents une invitation par la Poste, elles ont dû arriver hier (mardi 2 février, NDLR) dans les boîtes aux lettres. On va les relancer par téléphone.

Pratique
Mercredi 17 février, à 14h, au Gaec des Ostieux, 61210 Les Yvetaux.
Contact : tél. 06 15 67 25 90 ; mail : ericlehugeur@orange.fr.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité