Aller au contenu principal

Guilde des Fromagers
Escale à Isigny Sainte-Mère

La fine fleur de la profession a visité les fabrications normandes, le temps d’un week-end.

Ils sont venus de toute l’Europe et du Japon découvrir les fabrications de la coop d’Isigny Ste-Mère.
Ils sont venus de toute l’Europe et du Japon découvrir les fabrications de la coop d’Isigny Ste-Mère.
© E.C.
Japon, Allemagne, Suisse et bien sûr France, ils sont venus de tous les pays qui apprécient la gastronomie française et ses spécialités. 130 fromagers-crémiers se sont réunis, dimanche et lundi dernier à la mecque des fabrications normandes : la coopérative Isigny-Sainte-Mère. Promotion des produits Cette assemblée générale de la Guilde des Fromagers, par ailleurs tous membres de la confrèrie de Saint Uzon, a permis à la coopérative normande de montrer l’étendue de son savoir en la matière. Il est vrai qu’aux jeux olympiques de concours général agricole, Isigny-Sainte-Mère est recordman en matière de médailles avec ses quatre appellations d’origine contrôlée et ses deux labels rouges. La Guilde a d’ailleurs profité de son escapade normande pour introniser dans son giron le président, Jean-Louis Lesaulnier et le directeur général, Daniel Delahaye. Le but de la Guilde est bien sûr de promouvoir tous les fromages et crèmes en AOC et labels, mais aussi d’attirer des jeunes vers ce métier. Un métier qui après avoir périclité dans les années 1080/1990 a repris du poil de la bête, “nous voyons de nouvelles têtes nous rejoindre, le métier passionne de nouveau”. Le week-end dernier, fromagers et crémiers en ont profité pour visiter, outre les sites de fabrication d’Isigny et de Sainte-Mère, les plages du débarquement, Bayeux, ou encore Omaha-Beach. E.C.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité