Aller au contenu principal

Estimez la quantité d’azote absorbé par le colza avant l’hiver

Le colza est sur le point d’entrer en phase de « repos végétatif ». Le moment est venu d’estimer, à l’échelle parcellaire, la quantité d’azote déjà absorbé avant les éventuels épisodes de gel hivernal. Cette information s’intègrera dans l’équation du calcul de la dose prévisionnelle d’azote à apporter en 2017*.

Pesée du colza.
Pesée du colza.
© Terres Inovia

Pourquoi est-ce si important d’estimer dès maintenant l’azote absorbé ?
Il existe une corrélation simple entre la biomasse produite (poids de matière verte fraiche) et la quantité d’azote absorbé par la culture. La quantité mobilisée à ce jour dans les racines et les feuilles couvrira en partie les besoins de la culture pour atteindre le rendement potentiel. Les éventuelles gelées pourront provoquer des pertes de feuilles vertes plus ou moins importantes. Or, 50 % de la quantité d’azote contenu dans ces feuilles tombées au sol sera remobilisé au printemps. Pour ne pas passer à côté, il est donc recommandé d’évaluer la biomasse avant hiver (première quinzaine de décembre) puis en fin d’hiver vers la fin janvier- début février 2016. Pour cela, il existe plusieurs façons de faire.

Balance, outils satellitaires, drones, appareils piétons ou smartphones
La méthode par pesée consiste à couper des pieds de colza (pas trop humides) au ras du sol sur 1 m² en évitant les bordures. Pesez la biomasse prélevée et exprimez-la en kg/m². Renouveler 3 ou 4 fois l’opération à plusieurs endroits de la parcelle.
Il est également possible d’obtenir des estimations de biomasses entrée et sortie hiver ainsi que des conseils de doses d’azote à apporter via des services utilisant :
- des capteurs sur satellites (ex : Farmstar Expert, Cérélia) des capteurs sur drones (ex : Airinov) ou sur appareils piétons (ex : N-Pilot de Borealis) ;
- des photos exploitées par une application smartphone (ex : « Image IT » mis au point par Yara et Terres Inovia, utilisable pour des colzas ne dépassant pas 1 kg/m2).

Estimations de biomasse et conseils spatialisés à la parcelle
Tous ces outils et services calculent une dose optimale d'azote à l’échelle de la parcelle. Les outils avec capteurs embarqués permettent en outre de moduler les apports azotés au sein de la parcelle, soit avec un système piloté sur l'épandeur d'engrais, soit en modulant manuellement par grandes zones dans les parcelles correspondant à des états de croissance différents.


La Réglette azote de Terres Inovia sur smartphone, tablette ou ordinateur
Fruit des recherches de Terres Inovia et de ses partenaires, la Réglette azote colza® est un outil simple d’emploi qui permet de déterminer avec précision la dose d’azote optimale à apporter au printemps sur chaque parcelle. Dans cet outil, 1 kg/m² de biomasse entrée hiver équivaut à 50 kg N/ha. En sortie hiver, 1 kg/m² équivaut à 65 kg N/ha.
Pour estimer la quantité d’azote absorbé par votre colza, accéder gratuitement à l’outil Réglette azote colza via l’application smartphone ou sur www.regletteazotecolza.fr


* Respectez les réglementations en vigueur, notamment les arrêtés préfectoraux en zones vulnérables. Les arrêtés préfectoraux diffèrent d'une région à une autre, dans les méthodes de calcul et les grilles de références.

Pesée colza et diagnostic larves d’altises : faites d’une pierre 2 coups !
Profitez des prélèvements de plantes nécessaires à la pesée pour
diagnostiquer la présence de larves d’altises en entrée hiver (voir
article Terres Inovia précédent, parution du 10 novembre en page 24).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Publicité