Aller au contenu principal
Font Size

Fermeture de Cagny
ETA Delente : l’après betterave en chantier

Gros faiseur betteravier de la plaine de Caen, l’ETA (Enteprise de Travaux Agricoles) Delente basée à Bourguébus (14) aborde l’avenir avec confiance, mais aussi prudence.

Jean-Pierre Delente, président de l’entreprise éponyme pilotée désormais par Thibaut Le Baron,
© TG

Jean-Pierre Delente, président de l’entreprise éponyme, mais que pilote désormais Thibaut Le Baron, ne cache pas une pincée d’émotion à l’évocation du dossier « Cagny ». La sucrerie est à portée de vue et la betterave sucrière faisait partie de son ADN aussi loin que ses souvenirs d’enfant le portaient. C’est dans ce climat bien particulier que l’ETA vient d’achever le nettoyage d’après saison de son parc betteravier : trois intégrales, une automotrice et un débardeur. Les machines sont remisées, mais aussi « à vendre » sur « Le bon coin » et dans les petites annonces de la presse agricole. Jean-Pierre parle d’un gâchis en pensant aussi à toute la filière et à ses clients. Cependant, son caractère de battant reprend naturellement le dessus.

Plus de fourragère
L’après-sucrière, c’est un peu plus de fourragère. Sans commune mesure bien sûr, l’un ne compensera pas l’autre, mais une petite activité « betterave » perdurera. « Certains clients nous ont annoncé qu’ils avaient l’intention de doubler leur surface », assure Thibaut Le Baron.   Au-delà, c’est sur les activités de semis et de récolte du colza, du maïs, des céréales à paille, mais aussi du tournesol que l’entreprise concentrera son savoir-faire.
Autre axe de développement autour de l’eau : assainissement (fosse septique, puisards), plateforme de lavage, récupération des eaux de pluie avec citerne (enterrée ou pas) et pompe... Du professionnel au particulier en passant par les collectivités.
L’enrobé à chaud, le goudronnage, le transport ou bien encore l’aménagement des terrains et espaces verts figurent également au menu des prestations de services proposées.
En attendant qu’un jour, peut-être, une nouvelle sucrerie sortira de terre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité