Aller au contenu principal

FCO, les doses contre le sérotype "1" se font attendre
Etienne Gavard (GDS), "dans le flou absolu"

Nous en sommes à une vaccination... quasiment sans vaccins !” Etienne Gavart, directeur des GDS 50 et 14, reste serein face à une situation difficile. Obligatoire depuis la mi-décembre, le traitement contre la FCO patine dans la choucroute au grand désespoir des éleveurs et des vétérinaires, alors que pour le “8”, il n’y a aucun problème de disponibilité, difficile d’obtenir les doses contre le sérotype “1” qui arrivent au compte-gouttes.

Etienne Gavart, directeur des GDS 50 et 14 “Depuis janvier, plus aucun calendrier ne peut être respecté sur la vaccination FCO”.
Etienne Gavart, directeur des GDS 50 et 14 “Depuis janvier, plus aucun calendrier ne peut être respecté sur la vaccination FCO”.
© EC

Alors que la vaccination est obligatoire (sérotypes 1 et 8) depuis la mi-décembre, les vétos rament dans les campagnes, par manque de doses. “En décembre dernier,  le cahier de vaccinations, au niveau national a été respecté. La France avait 4% des doses contre le sérotype 1. Depuis janvier, plus aucun calendrier ne peut être respecté”, lâche E. Gavart. Sur le terrain bas-normand, les vétérinaires rongent  leur frein. “Ils sont prêts, les tarifs ont été négociés, les documents “supports” sont opérationnels, restent les doses “1” une fois de plus...” En clair, pour le corps vétérinaire, il faut monter sur le front de la FCO sans munitions suffisantes puisque le traitement contre les deux souches est impératif.


(La suite dans votre édition du 29 janvier)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité