Aller au contenu principal

FCO, les doses contre le sérotype "1" se font attendre
Etienne Gavard (GDS), "dans le flou absolu"

Nous en sommes à une vaccination... quasiment sans vaccins !” Etienne Gavart, directeur des GDS 50 et 14, reste serein face à une situation difficile. Obligatoire depuis la mi-décembre, le traitement contre la FCO patine dans la choucroute au grand désespoir des éleveurs et des vétérinaires, alors que pour le “8”, il n’y a aucun problème de disponibilité, difficile d’obtenir les doses contre le sérotype “1” qui arrivent au compte-gouttes.

Etienne Gavart, directeur des GDS 50 et 14 “Depuis janvier, plus aucun calendrier ne peut être respecté sur la vaccination FCO”.
Etienne Gavart, directeur des GDS 50 et 14 “Depuis janvier, plus aucun calendrier ne peut être respecté sur la vaccination FCO”.
© EC

Alors que la vaccination est obligatoire (sérotypes 1 et 8) depuis la mi-décembre, les vétos rament dans les campagnes, par manque de doses. “En décembre dernier,  le cahier de vaccinations, au niveau national a été respecté. La France avait 4% des doses contre le sérotype 1. Depuis janvier, plus aucun calendrier ne peut être respecté”, lâche E. Gavart. Sur le terrain bas-normand, les vétérinaires rongent  leur frein. “Ils sont prêts, les tarifs ont été négociés, les documents “supports” sont opérationnels, restent les doses “1” une fois de plus...” En clair, pour le corps vétérinaire, il faut monter sur le front de la FCO sans munitions suffisantes puisque le traitement contre les deux souches est impératif.


(La suite dans votre édition du 29 janvier)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
Publicité