Aller au contenu principal

Manche
Étourneaux : "une perte à 2 euros par jour et par vache"

Au GAEC Férey-Michel, on fait ses comptes. 3000 euros de perte au bas mot, en 22 jours, sur l’atelier laitier. La FDGDON vient de mettre en place un nouveau matériel défensif, l’effaroucheur pyro-technique. Le plus effarant ? “Sur 3,2 tonnes de ration distribués par jour, deux sont consommés ou dégradés par les étourneaux ». Le manque à gagner se fait sentir sur les lactations et sur la qualité. « Globalement, le gaec perd deux euros/jour/vache ».

Parmi les moyens mis en place par la FDGDOn de la Manche, le cerf volant "effaroucheur" semble connaître un certain succès, couplé avec un système pyro-optique.
Parmi les moyens mis en place par la FDGDOn de la Manche, le cerf volant "effaroucheur" semble connaître un certain succès, couplé avec un système pyro-optique.
© ec
Les effaroucheurs ? Au gaec Michel-Férey, on connaît. En 2010, implantation d’un « Tonnefort » qui porte d’ailleurs bien son nom, au point que certains exploitants ne peuvent l’installer sur leur structure, sous peine de plaintes par des riverains, ce qui heureusement n’est pas le cas à Saint Georges de Bohon. « Je suis passé par la suite à un système d’effarouchement « maison ». Un câble devant le cornadis, mon chien et une laisse attachés à ce câble pour effrayer les volatiles »;   Solution de fortune qui a ses limites. Gilbert Michel et ses deux associés ont par ailleurs observé que 2010 était une année à étourneaux. « Leur présence sur l’exploitation a été constatée du 18 novembre 2010 au 5 mars dernier ». Fort de son étude, Gilbert Michel l’a portée en Préfecture dans le but de faire avancer les éventuelles solutions avec participation des services de l’État.
Pas d’échappatoire possible, le gaec a désormais misé, comme de nombreuses exploitations du département, sur des professionnels, en l’occurrence la FDGDON.

La suite dans votre édition de cette semaine
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité