Aller au contenu principal

Nouvelle réglementation pour les engins agricoles
”Etre bien vu ? Une sécurité sur la route”

La FD Cuma propose l’achat groupé, par le biais de la FDSEA, pour les nouveaux panneaux de signalétique obligatoire sur les engins agricoles, au 1er mars 2007.

Marc Lecoustey, président de la FD Cuma, “lors des réunions d’hiver, nous allons recenser les besoins en matière de signalétique”.
Marc Lecoustey, président de la FD Cuma, “lors des réunions d’hiver, nous allons recenser les besoins en matière de signalétique”.
© E.C.
La nouvelle signalétique pour les engins agricoles, obligatoire au 1er mars 2007, commence peu à peu à faire le tour du monde agricole. Marc Lecoustey, président de la Fédération des Cuma, explique en préambule, “c’est déjà mieux que ce que l’ont nous proposait au départ, voici un an”. Achats groupés Les tracteurs, remorques et autres engins agricoles sont légion dans la Manche, département rural par excellence. Dans le même temps, les véhicules particuliers ou professionnels provoquent un trafic intense sur le réseau, amélioré, des routes départementales. Afin d’éviter les accidents, comme partout en France, le gouvernement a modifié la législation en matière de signalétique routière (voir ci-contre). Au niveau des Cuma, Mac Lecoustey souligne, “lors des réunions d’hiver, nous allons sensibiliser tous les présidents de cuma à cette nouvelle donne. Nous allons aussi proposer à tous ceux qui le souhaitent de recenser les besoins en la matière, puis de leur proposer l’achat groupé souhaité par la FDSEA, pour diminuer les coûts”. Dernier point, “avoir une bonne signalétique est indispensable pour les agriculteurs : plus on est “repéré” sur la route, plus on est tranquille”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Publicité