Aller au contenu principal

Évolution du cheptel normand

En 2014, le cheptel reproducteur femelle a légèrement progressé de 1 % en vaches laitières et croisées et de 2 % en race allaitantes

Les proportions restent similaires avec 40 % de vaches laitières dans la Manche, 26.8 % de vaches allaitantes pures dans l’Orne, 24.1 % en Seine-Maritime et 22 % dans le Calvados.Pour le cheptel croisé on constate une diminution dans les départements du Calvados, de l’Eure et de l’Orne et la proportion reste importante dans la Manche avec autant de vaches croisées que de races allaitantes en races pures.Au niveau de l’élevage des animaux, nous constatons une progression importante des femelles de moins de 1 an, + 4 % dans toutes les catégories, ceci indique clairement une augmentation de l’élevage qui garantit un potentiel de production élevé dans les 3 à 5 ans à venir.Cet accroissement de l’élevage est plus marqué encore dans la Manche avec une progression de 5 % des génisses laitières de moins de un an, + 4 002 génisses.Il y a certainement à travers ces chiffres une anticipation sur l’évolution de la production laitière à l’horizon 2016-2017.

Régression des veaux de boucherie

Avec 74 010 animaux, le nombre de veaux de boucherie est en baisse avec des situations différentes selon les départements, + 15 % en Seine-Maritime, - 10 % dans l’Orne et - 5 % dans la Manche.

Des ventes en maigre en progrès

Une progression importante du nombre de broutards de 9 % en race croisée et 4 % en race à viande en Normandie pour les animaux jeunes de 2 à 12 mois et de 11 % pour les mâles à viande. Les deux départements qui progressent le plus sont le Calvados avec + 8 % et la Manche avec + 26 %. La situation est stable voire en régression dans le reste de la Normandie.

Au niveau des ventes d’animaux gras

La vente de taurillons s’établit pour 2014 à 154 889 animaux (+ 2 %) et 64 061 animaux mâles de plus de deux ans en légère progression à + 1 %. La progression est identique dans chacun des départements.On note une grande progression des ventes de laitières avec 6 % de vaches en plus soit 136 110 têtes, cela est vrai pour tous les départements.La valeur des vaches allaitantes réformées augmente aussi de 4 % à 32 849 têtes mais est en léger recul - 2 % pour les croisés avec 16 696 têtes.L’année 2014 s’est donc traduit par une activité d’élevage soutenue avec une progression de cheptel et un élevage de jeunes femelles important notamment en vaches laitières ce qui laisse penser à une anticipation de l’accroissement des troupeaux à l’horizon 2 à 3 ans.Le niveau de réforme a été malgré tout élevé et la Normandie reste la deuxième région d’élevage après les Pays de la Loire en termes d’effectif.


D’après les chiffres de l’Observatoire bovin normand
http://www.normandie.chambagri.fr/agriscopie.asp

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité