Aller au contenu principal

Diversification
Fabriquer de la crème ou du beurre à la ferme... ça ne s’improvise pas !

Vous voulez vous lancer dans la vente directe et proposer aux consommateurs de la crème ou du beurre transformés à la ferme ?

Plusieurs éléments doivent être pris en compte pour fabriquer des produits laitiers...
Plusieurs éléments doivent être pris en compte pour fabriquer des produits laitiers...
© DR

Pour fabriquer des produits laitiers à partir du lait de la ferme, et les commercialiser, plusieurs éléments doivent être pris en compte.


Les bases !

Afin de bien comprendre les techniques de fabrication, de maîtriser la qualité de son produit, et de pouvoir corriger les défauts, il est indispensable de connaître les bases de la chimie du lait, et les paramètres qui influeront, sur la ferme, la qualité de la matière grasse du lait (alimentation…).


Le matériel

Il existe des écrémeuses et des barattes de différents formats, et fabriqués par plusieurs fournisseurs. Dans tous les cas, vous devrez en maîtriser le fonctionnement : débit, vitesse de rotation, nettoyage…


Les étapes de fabrication de la crème et du beurre

Incontournable aussi : connaître chaque étape de fabrication et son utilité. Les températures de chauffage, les conditions d'utilisation des ferments, les temps de maturation, les conditions de stockage… sont autant de paramètres à maîtriser, qui influent directement sur la qualité du produit. Assurer un suivi qualitéEn tant que producteur fermier, vous êtes responsable de la qualité sanitaire des produits que vous mettez sur le marché : respect des températures de conservation et des bonnes pratiques d'hygiène, nettoyage adéquat de vos locaux, fiches de fabrication pour assurer le suivi des produits… Et connaître les défauts de fabrication, et comment les résoudre, permet de proposer un produit de bonne qualité, à tout moment !


Respecter la dénomination des produits

Crème crue, crème fraîche, crème stérilisée… Beurre cru, beurre extra-fin, beurre fin… Ces termes ne s'utilisent pas comme on le veut, et correspondent à des définitions bien précises.


Et bien d'autres choses encore…

La conception des locaux de transformation, la stratégie de communication à adopter, l'organisation du travail, … sont aussi des éléments à étudier avant de se lancer !Pour répondre à vos questions et acquérir ce savoir-faire, n'hésitez pas à aller rencontrer d'autres producteurs fermiers, et à réaliser des stages. Des formations sont aussi organisées par les Chambres d'agriculture. Elles allient des périodes en salle, où tous les éléments nécessaires sont abordés, et des périodes en atelier, où chacun peut mettre “la main à la pâte”… (encadré). Prochaine en vue : les 17 et 18 mars 2011, à Saint-Lô.

Formation

La Chambre d’agriculture de la Manche organise, avec le CFPPA de Saint-Lô Thère, une session de formation de 2 jours, les 17 et 18 mars, de 9 h 30 à 17 h. Cette formation, qui allie connaissances et mise en pratique, est ouverte aux personnes qui veulent se lancer, mais aussi aux producteurs fermiers ou à leurs salariés qui veulent se perfectionner.


Témoignages d'agriculteurs ayant suivi cette formation en 2010

“On apprend la rigueur pour le suivi des fabrications”.

“J'ai beaucoup appris sur les procédés de fabrication”.

“Je me suis rendu compte qu'il fallait apporter beaucoup d'attention aux températures et à l'utilisation des ferments lactiques”.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité