Aller au contenu principal

Blés et orge d’hiver
Faites votre choix variétal

Les équipes d’ARVALIS – Institut du végétal et leurs partenaires régionaux conduisent chaque année des essais pour affiner la connaissance des variétés et évaluer les nouveautés. Pour vous guider dans vos choix, un dossier spécial de 16 pages, véritable outil d’aide à la décision.

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ascii-font-family:Courier; mso-hansi-font-family:Courier; mso-fareast-language:EN-US;}

"Si chaque année est différente, la campagne 2009/2010 a vu se succéder plusieurs périodes climatiques atypiques : un hiver blanc, long et froid, puis un printemps sec, heureusement suivi d’une fin de cycle plus favorable avec des températures modérées. Il en résulte des résultats très contrastés, avec des rendements affectés en sols superficiels, tandis que les sols à bonne réserve hydrique ont mieux supporté, tirant par ailleurs partie de la pression maladie et du risque de verse exceptionnellement faibles. Hormis les derniers blés récoltés tardivement à cause des pluies, le climat du printemps – début d’été a favorisé des poids spécifiques élevés. Les teneurs en protéines sont variables : si les rendements en baisse et le climat favorable à une absorption d’azote tardive a favorisé l’obtention de teneurs élevées dans beaucoup de parcelles, dans les parcelles les plus productives, on note des différences importantes en fonction des pratiques culturales (fractionnement de l’azote, dose apportée, choix variétal), avec des teneurs parfois très basses (< 10%).

Ces résultats nous rappellent l’importance du choix variétal, associé à des pratiques de fertilisation et de protection adaptées, dans des contextes moins propices aux critères de qualité, essentiels pour répondre aux exigences des différents débouchés. Grâce au travail des sélectionneurs, nous disposons aujourd’hui de variétés capables de produire de bons taux de protéines y compris dans les parcelles à haut potentiel avec une fertilisation adaptée des variétés à bons poids spécifique ou encore peu sensibles à la fusariose. L’adaptation de la précocité et de la date de semis, les différences de sensibilité aux maladies et à la verse sont d’autres caractéristiques clés à prendre en compte lors du choix de nos variétés.

Les équipes d’ARVALIS – Institut du végétal et leurs partenaires régionaux conduisent chaque année des essais pour affiner la connaissance des variétés et évaluer les nouveautés. Pour vous aider dans vos choix, je vous recommande la lecture de ce dossier spécial CHAMPS D’ACTION réalisé en collaboration avec Réussir l’Agriculteur Normand et l’Eure Agricole, qui rassemble les résultats et conseils de l’institut sur les variétés de blé tendre et d’orge d’hiver. Les équipes d’ARVALIS – Institut du végétal de Haute et Basse-Normandie se tiennent par ailleurs à votre disposition pour répondre à vos questions.

Je vous souhaite bonne lecture de ce dossier et de bons semis 2010."

Jean-Pierre LANGLOIS-BERTHELOT,

Président de la commission régionale ARVALIS - Institut du végétal Basse-Normandie

 

N1U260Q3_0.pdf (238.78 Ko)
N1U260Q3_1.pdf (238.78 Ko)
N1U260Q3_2.pdf (2.06 Mo)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité