Aller au contenu principal

FDSEA et JA de l'Orne tractent leurs angoisses

Mardi 8 octobre, la FNSEA et JA ont lancé un appel à mobilisation, sur le mot d'ordre : « France veux-tu encore de tes paysans ? » Dans l'Orne, une trentaine de personne a participé au rassemblement, à Argentan.

Sur le rond-point de l'aire du pays d'Argentan, croisement A 88 et D 924, une trentaine d'agriculteurs a monté une tente, mardi 8 octobre. Les exploitants ont répondu à l'appel national des syndicats FNSEA et JA. Sous une pluie continue, de 11h30 à 12h30, par groupes de quatre, ils ont arrêté les voitures à trois cédez le passage du rond-point. Trois raisons à leur mobilisation : l'agribashing, les traités de libre-échange et la surtransposition des lois européennes en France. « Bonjour madame, on se demande si la France veut encourager ses paysans, a interpellé Marc Gégu, secrétaire général de la FDSEA en tendant un tract à la conductrice. On dénonce les violences contre les paysans dans leurs champs, les intrusions dans les élevages. » Le syndicaliste voit dans ce barrage filtrant un moment pour « discuter en tête à tête avec les citoyens ». Même rapide, sans blocage ni braquage des passants.

 

« Bon courage »

Les voitures ont défilé, en flux continu. Des conducteurs se sont même spontanément arrêtés, ont baissé leurs fenêtres et tendu le bras pour récupérer le tract. Et sont souvent repartis en lançant « bon courage » aux agriculteurs. De l'autre côté du rond-point, Alexis Graindorge, président de JA 61, a averti contre les traités de libre-échange Ceta et Mercocur, « la nourriture qui vient de l'étranger » et « les normes qui augmentent », les deux autres axes de mobilisation. Un chauffeur de poids lourd, qui venait de traverser le rond-point, a ouvert sa fenêtre et brandi son tract : « vous avez raison, ne lâchez pas le morceau ! » Une formule que pourraient bien suivre les syndicats si le gouvernement reste sourd à la détresse de la profession.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité