Aller au contenu principal

Elections Chambre d’Agriculture
FDSEA et JA lèvent le voile de leurs ambitions

FDSEA et JA ont réuni mardi dernier les OPA départementales pour lever le voile du projet de développement agricole qu’ils souhaitent pour la Ferme Calvados.

Eric Dechaufour, Patrice Lepainteur et Jean-Yves Heurtin conduiront la liste soutenue par la FDSEA 14 et les JA.
Eric Dechaufour, Patrice Lepainteur et Jean-Yves Heurtin conduiront la liste soutenue par la FDSEA 14 et les JA.
© DR
Contraints par Michel Legrand (URDAC - Coordination Rurale) à faire Chambre et donc liste séparées, FDSEA et JA ont mandaté, il y a quelques mois Eric Dechaufour (céréalier à St-Aignan-de-Cramesnil), Patrice Lepainteur (producteur de lait à Montchamp) et Jean-Yves Heurtin (producteur de vaches allaitantes et céréales à Ouilly-le-Tesson) à l’élaboration d’un projet départemental pour le développement de la Ferme Calvados dans le cadre des prochaines élections Chambres d’Agriculture. C’est ainsi que se sont constitués 3 pôles de réflexion autour des productions animales, des productions végétales et des spécificités "jeunes agriculteurs". Mardi dernier et face aux OPA (Organisations professionnelles Agricoles), l’heure était à la remise des copies. De la lisibilité et des perspectives Un des premiers objectifs de ce projet est de redonner de la lisibilité et des perspectives aux agricultrices et agriculteurs (jeunes et aînés) du département. Cette ambition repose sur 3 idées fortes : "vivre de notre métier, conforter nos outils et installer au cœur des territoires" et est portée "par une équipe de femmes et d’hommes responsables et représentatifs de leur territoire", assure Patrice Lepainteur, tête de liste. Et Eric Dechaufour d’ajouter : "l’axe prioritaire de la nouvelle Chambre d’Agriculture, si nous sommes élus, consistera à dynamiser l’économie agricole, à encourager et à accompagner toutes les initiatives pouvant améliorer le revenu des agriculteurs. En effet, toute politique agricole doit s’appuyer sur une économie saine, dynamique et entreprenante". Un projet partagé Le projet définitif, sous forme d’un document de 8 pages, sera diffusé dans quelques semaines. Les porteurs se laissent en effet la possibilité de l’enrichir encore. Car il s’agit bien d’un projet partagé avec le plus grand nombre qu’ont voulu bâtir Eric Dechaufour, Patrice Lepainteur et Jean-Yves Heurtin aidés dans leur réflexion par les différents groupes de travail. Pour atteindre les objectifs fixés, trois axes stratégiques ont été privilégiés : "encourager toutes les dynamiques économiques, assurer le renouvellement des générations et élaborer un projet partagé avec les collectivités et les concitoyens". De cette réflexion horizontale et verticale, il ressort des propositions concrètes concernant les productions végétales et animales, les problématiques de l’installation et de l’occupation du territoire sans oublier un gros volet sur la communication. Il reste désormais à cette liste soutenue par la FDSEA et JA à convaincre les agriculteurs du département du bien fondé de leur démarche qui repose sur une approche pragmatique des enjeux de demain. Personne ne renie cependant une filiation à la FNSEA. "Face aux autres échéances (ndlr : élections présidentielle et législative) et dans un contexte où le monde paysan sera de moins en moins écouté par les politiques, nous devons nous appuyer sur un syndicalisme fort et seule la FNSEA est crédible sur ce plan", affirme ce candidat non carté à la FDSEA. Et ce qui est vrai à l’échelon national l’est aussi au niveau départemental. Différentes instances du Calvados ont joué (trop longtemps ?) de cette division fratricide.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité