Aller au contenu principal

Calvados
FDSEA et JA prônent un fauchage total des bordures

“Moins d’herbe coupée : nature protégée” affirme le Conseil général qui justifie ainsi un fauchage partiel des bords de routes. “Attention danger,” répond la profession agricole.

“Nous sommes critiques quand au devenir de la végétation non fauchée avant la maturité et la prolifération des graines, en particulier par la persistance des plantes que nous qualifions d’invasives, comme le chardon ou le rumex. Cette végétation a de fortes capacités de dissémination et, maintenue en l’état de porte-graines, il est à craindre une prolifération dans les parcelles agricoles voisines”, craignent FDSEA et JA.
“Nous sommes critiques quand au devenir de la végétation non fauchée avant la maturité et la prolifération des graines, en particulier par la persistance des plantes que nous qualifions d’invasives, comme le chardon ou le rumex. Cette végétation a de fortes capacités de dissémination et, maintenue en l’état de porte-graines, il est à craindre une prolifération dans les parcelles agricoles voisines”, craignent FDSEA et JA.
© TG

Patrice Lepainteur (président de la FDSEA) et Mathilde Vermès (présidente de JA) viennent en date du 2 septembre d’envoyer un courrier à l’attention de Jean-Léonce Dupont (président du Conseil général). Ils y abordent la problèmatique de l’entretien partiel des bordures de routes dont l’éxécutif départemental a la charge. Dans leur conclusion, les représentants du syndicalisme jeunes et aînés indiquent : “craignant donc de subir de nouvelles contraintes dans notre activité avec le risque d’une infraction à la loi, nous demandons donc, Monsieur le Président, que l’entretien des bordures de routes soit intégralement effectué, particulièrement en bordure de nos parcelles agricoles”.
A suivre

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
Publicité