Aller au contenu principal

Orne
A Ferme en Fête (Alençon) : un concours viande sans “Cannabis”

Rolland, Marie-José et Fabien. Trois générations de Janvier passionnés par les animaux de viande. Ils l’avaient emporté l’an dernier à “Ferme en Fête” avec “Cannabis”. Ils reviennent en 2011 avec 4 animaux.

Dur dur parfois le métier d’éleveur d’animaux de viande. Marie-José Janvier, éleveur à Les Authieux du Puits, fille d’éleveur retraité (Rolland, l’œil toujours rivé sur les animaux de la ferme), maman d’un jeune éleveur (Fabien passionné de concours), l’avoue. “C’est moi qui l’ai monté dans le camion. J’en avais les larmes aux yeux”. Lui, c’est “Cannabis”, grand prix d’honneur (mâles de plus de 36 mois) de l’édition 2010 du concours d’animaux de viande d’Alençon. Une carrière pleine de plaques dans toutes les catégories comme en atteste le bardage de la stabulation. Le 9 octobre 2010 fut son point d’orgue avec la récompense surprême. Mais ce 9 octobre, ou plutôt le lendemain (dimanche 10), c’est aussi la fin de sa carrière. L’écharpe tricolore sur une ligne de dos parfaite, une épaisseur de cuir aux petits oignons, une conformation à faire sauter le rendement (...), il a immédiatement séduit les acheteurs. 
L’abatteur a mis 5,95 e/kg pour emporter le morceau. “Sans la plaque, on l’aurait vendu aux alentours de 4 e”, estiment Rolland et Fabien.
Une compensation de 50 % en quelque sorte. Mais pour compenser quoi ? Ce ne sont pas quelques centaines d’euros supplémentaires qui motivent nos éleveurs.

50 % de compensation
Economiquement d’ailleurs, pas certains que les frais supplémentaires générés par le régime spécial des futurs champions soient couverts. Plus simplement, le moteur de cette passion, c’est l’amour du métier d’éleveur.
Marie-Jo et Fabien seront présents chacun avec leurs animaux le samedi 8 octobre à Alençon. Un concours qui réunira 9 participants pour 18 animaux. C’est un peu moins que l’an dernier (11 élevages et 26 animaux).
Un effet crise bovine ?


Rendez-vous
Le concours viande se tiendra le samedi 8 octobre de 10 h 30
à 12 h 45 avec remise des prix
de 12 h 45 à 13 h.Les participants
Orne
Jean-Pierre MENAGER (Gandelain).
Jean-Paul LECONTE (Ste Gauburge).
Marie José JANVIER (Les Authieux).
Fabien JANVIER (Les Authieux).
Nelly BOSSARD (St Germain/Martigny).
Autres départements
Gilbert LEDEME (Mayenne).
Emmanuel STRAUN (Sarthe).
GEAC GAGNEUX (Sarthe).
François LECORNU (Calvados).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité