Aller au contenu principal
Font Size

Fermes Ouvertes dans l'Orne : c’est reparti !

Dans l’Orne, les fermes ouvertes se déroulent du 9 au 27 mai, l’occasion pour de nombreux écoliers de découvrir la vie à la ferme…

© MM

En 2016, la FDSEA de l’Orne renouvelle une fois encore l’opération « Fermes Ouvertes ». Une manifestation initiée par la FNSEA afin de réduire le fossé qui se creuse entre le monde urbain et le monde agricole. La FNSEA encourage chaque année ses syndicats départementaux (FDSEA), avec le concours de ses structures régionales (FRSEA), à réitérer l’opération pour permettre aux écoliers de la France entière de découvrir les joies de la ferme. Cette année, c’est plus de 60 agriculteurs ornais qui ont répondu favorablement au projet. Du 9 au 27 mai, tour à tour, ils ouvriront leur exploitation aux enfants du département.
Le lundi 9 mai, jour du lancement des « Fermes Ouvertes », ce sont deux exploitations qui ont débuté l’opération simultanément.
L’une des premières exploitations est l’exploitation individuelle de Pierre Abrahamse, située à Aunay-les-Bois, spécialisée en production lait. Pierre Abrahamse et son salarié ont accueilli les enfants de l’école Jules Verne d’Alençon. Le temps de la visite, les enseignantes et les enfants ont pu découvrir le système de traite, la nurserie, la table d’alimentation, les différents aliments… Une visite qui s’est terminée autour d’un verre de lait.
La seconde exploitation est le GAEC du Haut Chêne à Bellou-sur-Huisne, dirigée par la famille Toutain. Les élèves de l’école primaire de Rémalard-en-Perche ont pu découvrir l’élevage de vaches allaitantes, de taurillons et de volailles avec des poulets démarrés.
Les visites se sont poursuivies mardi matin avec la rencontre de l’école Saint-Joseph du Mêle-sur-Sarthe et des exploitants du Gaec de Virlouvet à la Mesnière, spécialisé en production porcine. Un moment pour mettre des termes techniques comme « échographie », « mise bas », « verrat » sur la production étudiée en classe. Une excursion qui permet aux plus petits et aux plus grands d’avoir un contact direct avec les animaux et de poursuivre le travail pédagogique autour de la ferme.
Durant les trois prochaines semaines, les agriculteurs du département expliqueront les différentes facettes de leur système de production. Des productions diverses et représentatives de la production du département, qui va de l’élevage de bovins, de porcs, de volailles ou de moutons, à la culture de céréales et d’oléoprotéagineux.
L’occasion de faire une petite pause pour les exploitants malgré une période chargée et de communiquer sur leur métier. Un moment qui reste important pour répondre aux questions des élèves et donner une vision réaliste et contemporaine du monde agricole.
La fin de semaine sera rythmée par les visites des écoles de Courtomer et de Courteille.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité