Aller au contenu principal

Fertilisation azotée : Giel Agri Demo s’épand sur la précision

Agriculture de précision et fertilisation azoté : quels outils de pilotage sur votre exploitation ? Le 26 mai prochain, les agriculteurs pourront tenter de trouver des réponses lors de Giel Agri Demo. Cette journée technique est consacrée aux outils de pilotage de la fertilisation azotée sur blé et colza.

© Marmuse

llll La quatrième édition des journées techniques GI EL AGRI DEMO est consacrée aux outils de pilotage de la fertilisation azotée sur blé et colza.Plusieurs outils seront comparés pour une même démarche : diagnostiquer et ajuster la dose...
Le bilan prévisionnel d'azote, réalisé à la parcelle, permet d'estimer la dose totale nécessaire pour atteindre l'objectif de rendement tout en limitant les reliquats à la récolte. Cependant, sa précision est très moyenne, notamment en raison de la difficulté à prédire la quantité d'azote qui sera fournie par le sol via la minéralisation.
Pour optimiser le rendement et améliorer la teneur en protéines, le recours à des outils de pilotage devient indispensable. Ces derniers permettent de diagnostiquer la nutrition azotée des plantes en cours de montaison, et de recentrer la dose d'azote autour de l'optimum, en fonction des conditions de l'année.


Comparer les outils
Au cours de cette journée, vous pourrez découvrir et comparer différents outils de pilotage modulation intra-parcellaire (drone agricole/ Farmstar, NSensor), Jubil, NTesteur, GPN.

La précision à l'épreuve

Le drone agricole est le dernier des outils d'aide à la décision disponibles aujourd'hui sur blé et colza.
Les expérimentations réalisées par notre l'équipe Agronomie-productions végétales montrent que la modélisation des phénomènes agronomiques, pour aboutir à une préconisation automatique de dose d'azote moyenne ou intra-parcellaire est toujours perfectible : des écarts significatifs de 20, 40 à 60 unités par rapport à la dose optimale ont été constatés entre outils. Vous pourrez découvrir au cours de la journée ces résultats et visiter des parcelles d'essais 2016.

Entrepreneurs, CUMA
et constructeurs au rendez-vous
La FCBN (Fédération des CUMA Bas Normande) présentera ses travaux sur les épandeurs à engrais visant à valider la capacité de ces outils à respecter la bonne dose au bon endroit et ce en lien avec des consignes de modulation intra-parcellaire.
EDT (Entrepreneurs des Territoires) Normandie présentera sa démarche de prestation en iagriculture de précision, qui s'intègre de plus en plus dans son activité.
Leur choix matériel, leur technicité et l'accompagnement auprès de leur client un triptyque à analyser !
Quatre constructeurs Amazone, Kverneland, Kuhn, Sulky seront présents avec leur épandeur à engrais. Depuis le DPAE, la pesée embarquée jusqu'à la coupure automatique et la largeur variable d'épandage, ces matériels sont aujourd'hui de vraies machines de précision.
Dernière évolution : la modulation intra-parcellaire des doses d'intrant (azote notamment) qui permet de valoriser les intrants en apportant la bonne dose au bon endroit, ni plus ni moins... Chaque constructeur présentera ses solutions techniques, ses choix d'équipements.

Pratique
Jeudi 26 mai 2016 de 10 h à 17 h

Lycée professionnel Giel Don Bosco - 61210 Giel-Courteilles
Coord. GPS : latitude 48.757819 / longitude 0.19666

Restauration sur place. Formule barbecue - Tarif 10 €
Inscription obligatoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité