Aller au contenu principal

Manche
Festival de la Terre : la foule envahit le Mortainais

Plus de 10 000 personnes en fin d’après-midi, 2100 repas, 14 tracteurs en lice sous un soleil radieux, il n’en fallait pas plus pour que cette fête organisée par les JA soit une réussite complète.

© EC

En organisant ce Festival de la Terre aux confins de la Manche, les JA des cantons de Barenton-Le Teilleul relevaient un défi. Dimanche dernier, Jean-François Bouillon, président des JA 50, a rendu un bel hommage à cette équipe qui, avec le soutien du président du Festival, Arnaud Martinet, a réussi à faire venir plus de 10 000 personnes. Jean-François Dorenlor, responsable des équipes cantonales a lui-même avoué sa satisfaction. “Pour nous, c’est plus d’un an de travail avec une grosse responsabilité sur le dos. Nous avons relevé et gagné le défi”. Mêmes éloges de la part de Serge Deslandes, président de la Communauté de communes du Mortainais, Philippe Bas représentant le Conseil général ou encore Dominique Mandouze, directeur de la DDTM. Beaucoup d’animations donc, de quoi ne pas tourner en rond très longtemps et un concours de labours qui voit Frédéric Savary (canton de Tessy sur Vire) l’emporter.
A noter que cette année, les visiteurs entraient directement par le village des OPA, l’occasion d’aller de stand en stand échanger, notamment sur celui de la FDSEA ou encore des JA qui vendaient leur désormais célèbre calendrier en avant-première.
Labours donc pour 14 concurrents (là aussi un record) qui évoluaient sur un terrain sans réelles difficultés. Quelques raies d’ouverture ondulantes faisaient perdre quelques points à des concurrents, mais l’essentiel est d’avoir prouvé que cette épreuve intéresse encore et toujours. Côté nouveauté, les Fermax, cascadeurs autos, ont fait sensation en évoluant sur deux roues alors que les voitures sont en principe faites pour rouler sur les quatre. Même passion des moteurs pour le 4L cross, alors qu’une magnifique locomobile à vapeur rassemblait les nostalgiques.
La fête ne doit pas faire oublier l’actualité laitière. Jean-François Bouillon a mis en garde les entreprises dans son discours. “Les prix à la consommation montent mais ceux payés aux producteurs augmentent trop lentement. Les indicateurs interprofessionnels ne sont pas respectés. Je pointe notamment Lactalis qui ne respecte pas les règles de son contrat”. Sur la réforme de la PAC, les JA veulent une surprime dans le cadre des plus de 50 ha, à partir du quinzième. “La convergence des aides ? Nous souhaitons une durée d’adaptation plus longue”.
Un satisfecit tout de même, “168 installations aidées sur 2012. Pour cette année, nous devrions faire un peu moins. D’ailleurs, j’en profite au passage pour demander à l’administration d’assouplir le rythme des contrôles”. Dernier point, le prochain Festival de la Terre se déroulera dans le canton de Bréhal, à Quettreville sur Sienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Sécheresse - Prix du lait - FDSEA-JA 50
Sécheresse 2022 : les agriculteurs face à une « situation critique »
La FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Manche ont tiré la sonnette d’alarme, lundi 8 août 2022 à Saint-Lô, sur les difficultés…
Publicité