Aller au contenu principal

Féverole de printemps : attendre le ressuyage pour implanter

Les précipitations importantes qui se sont abattues sur le grand ouest ces dernières semaines rendent pour le moment les parcelles impraticables. Il est impératif d'attendre que les parcelles soient ressuyées avant d'entamer les semis de printemps.

Choix de la parcelle
La féverole est sensible aux excès d'eau : choisissez une parcelle à sol profond, aéré et non battant afin de favoriser la mise en place des racines et des nodosités.
Elle est également très sensible aux déficits hydriques, en particulier pendant sa floraison et la phase de remplissage des graines. Le choix d'une parcelle à bonne réserve utile permettra de sécuriser le rendement en cas de printemps sec et chaud. A noter que la féverole n'est pas sensible à l'aphanomyces et ne multiplie pas l'inoculum. Elle peut donc être cultivée sans risque en sol contaminé.

Soignez votre lit de semences
La féverole fixe l'azote atmosphérique grâce à ses nodosités : afin de garantir à la plante une nutrition azotée optimale, il est important de semer les féveroles dans un sol poreux et aéré sur au moins 15 cm, dans des conditions ressuyées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité