Aller au contenu principal

Le réseau ferré départemental a irrigué la Manche
Février 1950, les “petits trains” disparaissent

Débutée dans les dernières années du XIXè siècle, le chemin de fer manchois a irrigué les cantons, souvent au profit des productions agricoles. Voici 60 ans, le département votait la suppression des dernières lignes d’intérêt local.

Brécey, Barfleur, Montebourg et bien d’autres, les petites gares du réseau ferré d’intérêt local se ressemblent toutes. Elles ont pour but de désenclaver le département dès la fin du XIXè siècle.
Brécey, Barfleur, Montebourg et bien d’autres, les petites gares du réseau ferré d’intérêt local se ressemblent toutes. Elles ont pour but de désenclaver le département dès la fin du XIXè siècle.
© EC

 

Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, le conseil général de la Manche  ne sait plus à quel saint se vouer pour combler l’énorme déficit du réseau ferré départemental. Seules les lignes du Nord du département fonctionnent encore. Début 1950, le bilan financier tombe, il est lourd, très lourd… 27 millions d’anciens francs de l’époque. 15 février, les élus décident de supprimer purement et simplement les quelques dizaines de kilomètres encore ouverts au trafic : le Valognes-Barfleur, qui fut aussi la première ligne des “petits trains” inaugurée en 1886.

La suite dans votre prochaine édition

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Après l’incendie en plaine de Caen, le fatalisme et les semis
Mardi 19 juillet 2022, un incendie a ravagé 230 ha dans la plaine de Caen. Geoffroy de Lesquen a perdu une parcelle de blé sur…
Publicité