Aller au contenu principal

Gel en arboriculture
Les fleurs brûlées par le gel en Normandie ne donneront pas de fruits

Les gelées ont touché des vergers dont la floraison est amorcée, principalement dans l'Eure et dans l'Orne. Les producteurs de fruits à cidre disent tout haut qu’ils ne veulent pas être exclus du fonds de solidarité, annoncé par le Premier ministre dans l’Hérault, samedi 17 avril 2021. Interview de Thomas Pelletier, président de la Fédération nationale des producteurs de fruits à cidre.

GEL POMMIERS
© TG
Quel est l’état des vergers en Normandie après les épisodes de gel ?

Je ne connais pas encore l’ampleur exacte des dégâts, mais on peut estimer que 25% à 30 % des vergers ont été touchés par le gel, surtout dans l’Eure et dans l’Orne. Nous avons connu un moment de chaud en mars, les arbres ont commencé à débourrer. Ils sont donc sensibles au froid que nous subissons depuis quinze jours. J’ai vu le thermomètre descendre à -3°C et on m’a rapporté -5°C dans les terres. Au moins 50 producteurs sont touchés.

Quelles sont les conséquences ?

C’est difficile à estimer dès aujourd’hui, car il gèle encore. Mais plus les arbres avancent, plus les conséquences sont fortes. Les pommiers démarrent leur floraison. Les fleurs brûlées ne donneront pas de pommes. Selon les variétés, l’impact est plus ou moins important. Les plus précoces sont les plus touchées.

Que demandez-vous ?

Nous avons déposé des dossiers dans les départements pour être intégrés au fonds de solidarité débloqué par Jean Castex. Les producteurs de fruits à cidre ne veulent pas en être oubliés. En quatre ans, c’est la troisième année que nous subissons des gels aussi forts et aussi tardifs au printemps.

Si vous êtes touchés par le gel, la Cran a mis en place un numéro d’appel spécial pour transmettre une estimation des pertes (surface, pourcentage de dégâts, pertes financières). Cette démarche ne remplace pas les dossiers individuels à établir auprès des assurances. Contact Cran : tél. 02 31 300 200 ; du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité