Aller au contenu principal

Olivier Foucault, conseiller municipal à Vaudry (14)
Formation “je suis élu de ma commune” : pour être efficace plus rapidement

La gestion d’une commune, et à fortiori d’une communauté de communes, est de plus en plus compliquée. Se former à cette mission devient indispensable.

“Vous avez amorcé la pompe de la formation. Vous avez suscité le besoin et les besoins sont énormes”, confirme Olivier Foucault.
“Vous avez amorcé la pompe de la formation. Vous avez suscité le besoin et les besoins sont énormes”, confirme Olivier Foucault.
© Tg

“Entre l’idée que l’on se fait de gérer une commune et sa réalité au quotidien, il y a une grosse différence”. Parole d’un élu municipal, Olivier Foucault, qui a convaincu l’ensemble du conseil de la commune de Vaudry (près de Vire-14) de suivre la formation proposée par le CDFA(1) à destination des élus du milieu rural. Une formation qui se justifie par un “turn over” de plus en plus prononcé au sein des équipes municipales. “La transmission du savoir de génération en génération va disparaître”, pronostique Olivier Foucault qui, via le CDFA, a également il y a quelques années suivi la formation “Objectif décideur”. Parallèlement à cette évolution, la gestion administrative des communes se complexifie. “Tout devient plus compliqué et avec la montée en puissance des CDC (Communautés De Communes), on multiplie les dossiers par dix”. Le comité de formation a donc visé juste en proposant aux élus de devenir opérationnels plus rapidement.

Le maire/agriculteur se fait rare
Que ce soit un organisme aux racines terriennes qui prenne les rênes de la formation des élus est une bonne chose. “Sur les 37 élus de la CDC de Vire, on ne comptabilise plus que 3 agriculteurs contre 8 lors de l’échéance d’avant”, constate
Olivier Foucault. Alors que le maire/agriculteur était monnaie courante dans les communes rurales, la profession ne dispose plus désormais que d’un strapontin, et encore pas toujours! Comment, dans ces conditions, faire valoir les problématiques agricoles dans l’aménagement des territoires, dans les politiques communales ou inter-communales (...) ? “Cette formation est une passerelle, l’occasion de faire passer un message”, fait remarquer Patrice Lepainteur, président de la FDSEA 14. D’autant plus que les 15 élus de Vaudry en redemandent. “Vous avez amorcé la pompe de la formation. Vous avez suscité le besoin et les besoins sont énormes”, confirme en guise
de conclusion Olivier Foucault.
Th. Guillemot
(1) : Comité de Formation Agricole
et Rurale Normandie
2 bis avenue du Pays de Caen
14460 Colombelles
Tél. 02 31 70 88 15
Fax. 02 31 34 97 91
Email : cdfa@cdfa.asso.fr
www.cdfa.asso.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité