Aller au contenu principal

FOUGERES - AOUT 2006

24 août Amenés 266, dont 85 broutards et 16 amouillantes. En élevage, le placement reste régulier avec des tarifs reconduits pour les animaux de race à viande proches de la finition, destinés à l’embouche. Le bétail de qualité inférieure est plus difficile à négocier. En broutards, le commerce est régulier avec une bonne demande et des tarifs reconduits dans les mâles de qualité. La vente est un peu plus sélective dans les sujets de choix secondaire mais les cours sont également stables. Les échanges sont normaux avec des tarifs maintenus dans les femelles de qualité ordinaire. (L.C). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00 ; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00 ; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 650,00-740,00; convenables 740,00-810,00 ; Races à viande mâles supérieurs 810,00-850,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 780,00-1050,00; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00; Normands sans dents 750,00-950,00; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1230,00; meilleurs en dents 1230,00-1380,00 ; Normands en dents 780,00-900,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 400,00-570,00; lourdes d’herbage et d’embouche 570,00-680,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-700,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 700,00-980,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 980,00-1250,00. 17 août Amenés 172, dont 85 broutards et 14 amouillantes. En élevage, l’ambiance commerciale est assez calme avec peu d’apports mais également certains engraisseurs absents. La commercialisation reste régulière avec une reconduction des prix dans le cheptel de qualité ou proche de la finition destiné à l’embouche. Les animaux de qualité sont plus difficiles à négocier. En broutards, l’ambiance commerciale reste calme mais la modestie de l’offre facilite le maintien des cours dans les mâles de qualité. La vente est plus sélective dans les sujets de choix secondaire mais les cours sont également stables. L’écoulement est régulier avec des cours reconduits dans les bonnes laitonnes. En amouillantes, la vente est normale pour les bons animaux de race à viande ainsi que pour les femelles de races laitières offrant des perspectives de production intéressante. (L.C). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 650,00-830,00; convenables 850,00-1200,00; Frisonnes légères 600,00-750,00; convenables 750,00-1150,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1400,00; Croisées autres races ordinaires 850,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 400,00-460,00 ; ordinaires 6-12 mois 460,00-560,00; convenables 6-12 mois 560,00-650,00 ; supérieurs 6-12 mois 650,00-750,00 ; ordinaires 15-18 mois 560,00-800,00 ; supérieurs 15-18 mois 800,00-900,00. Broutards mâles légers 650,00-740,00; convenables 740,00-810,00 ; Races à viande mâles supérieurs 810,00-850,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents 780,00-1050,00; meilleurs sans dents 1050,00-1300,00; Normands sans dents 750,00-950,00; Croisés ordinaires en dents 1000,00-1230,00; meilleurs en dents 1230,00-1380,00 ; Normands en dents 780,00-900,00. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 400,00-570,00; lourdes d’herbage et d’embouche 570,00-680,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 520,00-700,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-800,00; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 700,00-980,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 980,00-1250,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Une première au Salon pour Corentin Angot
Diplômé ingénieur agronome, Corentin Angot se plaît à travailler sur la ferme paternelle à Gouffern-en-Auge, dans l'Orne en…
Publicité