Aller au contenu principal

FOUGERES - AVRIL 2009

Jeudi 30 avril Amenés 231, dont 116 broutards, 101 herbagères et 14 amouillantes. En bovins d’embouche, la vente est normale avec peu d’évolution dans les tarifs pratiqués. En broutards, les transactions sont assez faciles avec une bonne tenue des cours pour les bons lots de mâles charolais ou croisés. Les tarifs sont stables pour les sujets de moyenne conformation. La vente reste difficile en femelles. En amouillantes, la demande est plus ferme, compte tenue de la réduction de l’offre. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00 ; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00 ; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00 ; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00 ; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 500,00-650,00 ; convenables 650,00-760,00 ; Races à viande mâles supérieurs 760,00-800,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. Jeudi 23 avril Amenés 279, dont 153 broutards, 100 herbagères et 18 amouillantes. En bovins d’embouche, l’activité commerciale est assez régulière avec une bonne présentation et une clientèle d’acheteurs présentant quelques besoins pour l’herbage. Les transactions sont régulières dans le bétail convenable à herbager à condition que les prix restent dans une gamme convenable pour les acheteurs. La vente est fluide en laitières herbagères. En broutards, les échanges sont fluides pour les bons lots de mâles Charolais ou croisés. Les tarifs sont stables pour les sujets de moyenne conformation. En femelles, la demande reste peu soutenue avec des tarifs juste maintenus. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00 ; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00 ; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 500,00-650,00 ; convenables 650,00-760,00 ; Races à viande mâles supérieurs 760,00-800,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc. ; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc. ; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00 ; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00 ; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00 ; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. Jeudi 16 avril Amenés 177, dont 95 broutards, 69 herbagères et 13 amouillantes. En bovins d’embouche, la présentation est en repli, mais elle s’avère suffisante pour une clientèle d’acheteur également moins nombreuse. La commercialisation est assez calme malgré une climatologie plus favorable à la pousse de l’herbe. Les acheteurs restent prudents face à la mauvaise valorisation de la viande. La vente est régulière dans les laitières à herbager. En broutards, l’activité commercialisation est régulière avec des tarifs maintenus sans difficulté dans le domaine des bons mâles Charolais ou croisés. Le placement est normal sans plus pour les sujets de moyenne conforamtion. En femelles, la demande reste atone avec des tarifs juste maintenus. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 500,00-650,00; convenables 650,00-750,00; Races à viande mâles supérieurs 750,00-800,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-1000,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 1000,00-1200,00. Jeudi 2 avril Amenés 248, dont 120 broutards, 103 herbagères et 25 amouillantes. En bovins d’embouche, les conditions climatiques sont plus favorables à la pousse de l’herbe. la tendance reste tendue face au mauvais commerce de la viande. Le commerce est calme avec un plafonnement voire une légère érosion des prix pour les bonnes génisses et les jeunes vaches avec du gabarit, destinées à l’herbage ou à l’embouche. Les transactions sont plus sélectives pour les vaches âgées ou longues à finir. Peu de changement en laitières herbagères. En broutards, la commercialisation demeure fluide pour les bons lots de mâles charolais pour lesquels les tarifs restent fermes. La marchandise ordinaire est moins sollicitée tandis que les femelles trouvent difficilement preneurs. En amouillantes, la vente est régulière avec des tarifs stables. (L.C.). A la pièce : Génisses amouillantes Normandes légères 850,00-1100,00; convenables 1100,00-1330,00; Frisonnes légères 700,00-900,00; convenables 900,00-1200,00; Croisées Charolaises ordinaires 900,00-1350,00; Croisées autres races ordinaires 900,00-1350,00. Génissons légers 6-12 mois 300,00-380,00; ordinaires 6-12 mois 400,00-500,00; convenables 6-12 mois 500,00-550,00; supérieurs 6-12 mois 550,00-600,00; ordinaires 15-18 mois 450,00-600,00; supérieurs 15-18 mois 600,00-650,00. Broutards mâles légers 500,00-650,00; convenables 650,00-730,00; Races à viande mâles supérieurs 730,00-800,00. Bœufs Croisés ordinaires sans dents inc.; meilleurs sans dents inc.; Normands sans dents inc.; Croisés ordinaires en dents inc.; meilleurs en dents inc.; Normands en dents inc. Vaches Frisonnes légères d’herbage et d’embouche 450,00-550,00 ; lourdes d’herbage et d’embouche 550,00-650,00; Normandes légères convenables d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; lourdes convenables d’herbage et d’embouche 700,00-780,00 ; Races à viande ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 650,00-980,00; supérieures d’herbage et d’embouche jeunes 980,00-1200,00.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Ensilage à l’ancienne : ça va taper de la goulotte dimanche 18 septembre 2022
Portée sur les fonts baptismaux en 2007 par une poignée de passionnés, la fête de l’ensilage (à l’ancienne) de Chaulieu aux…
Cocotte&Co - Osmanville
Clémence et Mathieu, éleveurs dans le Calvados, ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier
C’est lors d’une visite officielle de la Région Normandie, mardi 30 août 2022, que Clémence et Mathieu Cannevière, éleveurs à…
(EN IMAGES). Fête de l’ensilage (à l’ancienne) : Chaulieu cultive la réussite
Près de 4 500 personnes étaient à Chaulieu (50), capitale de l’ensilage, dimanche 18 septembre 2022. Matériels, public, soleil,…
Ouverture Chasse Orne
Chasse : ouverture dimanche 25 septembre 2022
La chasse ouvre dimanche 25 septembre 2022, dans l’Orne. Christophe de Balorre, président de la Fédération départementale, fait…
Coopérative de Teillage du Plateau du Neubourg, emploi
La filière lin forme et embauche durablement
Le 20 septembre 2022, David Margueritte (vice-président de la Région Normandie) a visité la CTLN (Coopérative de Teillage du…
Foire de Lessay (Manche) : près de 450 animaux présents
Le Festival de l’élevage intégré dans la foire de Lessay depuis 1999 revient les 9, 10 et 11 septembre 2022. Une nouvelle fois,…
Publicité